Zone Telechargement : que risquent les deux administrateurs remis en liberté ?


Mi-mars, les deux administrateurs de Zone Telechargement ont été remis en liberté après une longue période de détention provisoire. De nombreuses zones d’ombre restent à éclaircir et la justice attend des réponses. Toutefois, le combat judiciaire des deux personnages ne fait que commencer.

Zone Telechargement : les administrateurs sont remis en liberté, mais pour combien de temps ?

Les deux administrateurs de Zone Telechargement sont jeunes, c’est le cas de le dire puisque ils n’ont que 24 ans. Pour mémoire, l’un des plus célèbres site de téléchargement illégal a été fermé il y a de cela quelques mois. Avant de revenir en force à peine quelques jours après sa fermeture. Le nouveau site, repris par une nouvelle équipe, est d’ailleurs déjà l’un des plus visités en France. Car d’après le classement Alexa, il est à la 23e place des sites les plus visités dans l’hexagone.

 

De mémoire, l’ancienne version du site était à la 40e place. Une belle progression donc, sans doute due à la lumière des projecteurs offertes par la grande médiatisation de l’affaire. Elle résonne également comme un coup d’épée dans l’eau pour les autorités. Ils semblent ne pas parvenir à lutter efficacement contre le téléchargement illégal.

Une détention provisoire qui a duré

Ils ont été mis en examen pour contrefaçon, travail dissimulé et blanchiment en bande organisé. Comme le relate LeMonde. Pour le moment, l’enquête est toujours en cours, la peine encourue et les montants des amendes dépendra de la suite de l’instruction. Les autorités savent que l’un des administrateurs s’occupait de la partie technique, tandis que le second se chargeait de l’administratif. Au total plus de 450.000 euros ont été saisi sur les comptes bancaires appartenant aux équipes du site.

Au terme de 3 mois de détention provisoire, les deux compères ont été remis en liberté. Difficile de savoir pendant combien de temps encore les administrateurs de Zone Telechargement pourront jouir de leur liberté. Ils sont pour le moment placés sous contrôle judiciaire.

Que risquent les administrateurs de Zone Telechargement concrètement ?

Si l’on prend l’exemple d’OMGTORRENT, son Webmaster avait écopé de 5 millions d’euros de dommages et intérêts. Ainsi que 12 mois de prison dont 8 fermes. Comme l’indique 20Minutes. Les ayants droits avaient d’ailleurs estimé leurs préjudices à hauteur de 20 millions d’euros à l’époque. Tandis que dans le cas de Zone Telechargement, le préjudice est estimé à 75 millions d’euros. Cela peut donc nous donner une idée de ce à quoi s’attendre. J’imagine que les peines seront sans doute bien supérieures. La justice voulant faire de ce cas un exemple. Dans tous les cas, nous en saurons sans doute d’avantage dans les mois qui viennent.

Source : LeMonde

Crédit photo : ZoneTelechargement

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.