YouTube vers MP3 : un très gros volume de recherches sur Google


D’après Google, les termes de recherche YouTube vers MP3 seraient tapés 30 millions de fois par mois sur son moteur. Ce qui laisse facilement imaginer le nombre de musiques téléchargées​ par le biais de sa plateforme de streaming.

YouTube vers MP3 : un bon moyen pour éviter le p2p ?

Les moyens de télécharger illégalement du contenu audio visuel sont nombreux. On dirait que les utilisateurs préfèrent​ utiliser des moyens indétectables​ pour arriver à leur fin. Alors que le p2p est surveillé par l’oeil de Sauron de la HADOPI. Les utilisateurs en quête de musique ont trouvé un moyen pour le moins inattendu pour arriver à leur fin de manière plus sereine. Notamment en se servant de YouTube. Ainsi, comme le mentionne TheHackPost, les utilisateurs se tournent vers des sites permettant de récupérer le contenu audiovisuel en se servant de liens issus de la plateforme. Il suffit d’ailleurs de taper sur Google YouTube vers MP3 afin de tomber sur des tonnes de sites proposant ce service.

 

Un moyen simple et efficace

Prenons l’exemple de « youtube-mp3.org », le site est extrêmement simpliste. Il suffit de mettre le lien d’une vidéo pour que quelques secondes plus tard ce dernier vous propose de télécharger un fichier audio au format MP3. Il est ainsi possible refaire la manipulation autant de fois qu’on le souhaite avec n’importe quelles vidéos présentes sur la plateforme. Un jeu d’enfant. Toutefois, il faut bien garder à l’esprit que cela va à l’encontre de la loi. Certes, la HADOPI ne surveille pas tout ce qui s’assimile à du « Direct Download » puisque la haute autorité se contente de surveiller les réseaux p2p. Néanmoins, cela reste illégal de télécharger du contenu par ce moyen.

Pourquoi Google n’empêche-t-il pas ces sites de commettre ses infractions ?

D’après TheHackPost, le géant de la recherche chercherait à interdire ces sites de téléchargement. Ainsi, l’administrateur de youtube-mp3.org serait en pleine bataille juridique. Il y a des chances que le service ferme ses portes tôt ou tard. On peut facilement imaginer le manque à gagner avec ces gros volumes de téléchargements pour Google. Pour information, le site se classe parmi les 200 plus visités selon Alexa. Sachant qu’en plus ce n’est pas le seul site à proposer ce type de service. D’autres proposent notamment de récupérer également la vidéo, on peut parfois en choisir la qualité (SD, 720p et 1080p…).

Source : TheHackPost

Crédit photo : NextImpact

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.