Yahoo : l’attaque sur ses serveurs date de 2014 1


Yahoo a fort à faire en cette fin d’année. Entre le fiasco du partage d’informations personnelles de ses utilisateurs avec les autorités. Sans oublier le piratage de ses serveurs qui daterait de 2014. Un acteur suit ses événements de très près, puisque il s’agit de Verizon qui souhaitait mettre la main sur le géant. Néanmoins, ce dernier devient de moins en moins emballer par ce rachat suit à ces différents tourments.

Deux ans maintenant que le piratage a eu lieu chez Yahoo

La firme a du remettre un rapport à la SEC (Securities and Exchange Commission) concernant le piratage massif dont a été victime ses utilisateurs, indique Threatpost. Ce rapport est très intéressant puisque il permet de mettre une certaine chronologie dans les événements. Ainsi, nous apprenons que Yahoo rapporte avoir eu vent depuis 2014 d’une attaque sur ses serveurs. L’assaillant a placé des cookies qui lui ont permis l’accès à des comptes utilisateurs sans même recourir aux mots de passe. Cela lui a ainsi permis de mettre la main sur les données personnelles de nombreux utilisateurs. Pour mémoire, on parle du piratage de 500 millions de comptes au bas mot. Et les CNIL européennes de leurs côtés ont également sollicité l’américain pour avoir de plus amples informations.

De son côté, Verizon n’est plus vraiment près à débourser 4.8 milliards de dollars pour acquérir la firme. Le fiasco dans le lequel s’est empêtré Yahoo lui cause beaucoup de torts. A moins d’un miracle, il semblerait presque impossible que le rachat ait lieu dans les termes formulés au moment des négociations entre les deux firmes. On attend des réactions fortes de la part du géant pour arriver à calmer la gronde des utilisateurs. Le prochain épisode sera programmé à la fin du mois où le groupe de l’article 29 devrait revenir sur le cas Yahoo. L’affaire est loin d’être terminé.

Source : Threatpost

Crédit photo : Yahoo

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.