Windows 10, Bash Ubuntu : lancer simplement un serveur web


Cela fait maintenant deux semaines que l’Anniversary Update de Windows 10 est disponible. Microsoft a intégré une fonctionnalité pour le moins inattendu, je veux bien sûr parler du Bash Ubuntu. Ce dernier permet pratiquement tout, sauf de lancer un serveur Web. Voici une manipulation simple pour vous en sortir.

Windows 10 : le Bash Ubuntu quelque peu restreint par Microsoft

Bon OK, je sais que ce n’est qu’une bêta pour le moment. Néanmoins, la firme a quand même souligné le fait que le Bash Ubuntu n’est pas prévu pour une utilisation serveur. Cependant, il est parfaitement possible de l’utiliser à travers un serveur LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP). Pour se faire, voici quelques étapes à suivre pour y parvenir simplement. Une autre méthode a été élucidé sur GitHub, bien trop complexe à mon goût pour quelque chose d’aussi banale qu’un serveur Web. J’aime la simplicité, comme vous j’imagine, donc voilà ma méthode.

Commençons par le début, l’installation du Bash Ubuntu :

On se la joue speed, tapez directement le mot dev à côté du menu démarrer sur « Posez-moi une question ». Puis cliquez sur « Pour les paramètres de développeur ».

1

De là, il faudra cocher la case « mode développeur ».

2

Ensuite, il faudra tapez sur « Posez-moi une question » le mot : fonction. Cliquez sur « Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows ».

3

 

Tout en bas de la liste, cliquez sur « Activer le sous système Linux ».

 

3

C’est presque fini, il suffit maintenant de redémarrer votre PC et une fois celui-ci redémarré, il faut taper dans « Posez-moi une question » le mot « Bash » et le laisser finir l’installation.

Installer LAMP sous Windows 10 et configurer correctement Apache

Si j’avais écrit ça il y a 6 mois en arrière, on aurait pu me lapider sur la place publique. Pourtant, c’est à Canonical et Microsoft que l’on doit le portage de Bash Ubuntu sous Windows 10. Maintenant, voici deux lignes de commandes avant l’installation d’Apache.

sudo apt-get update

sudo apt-get upgrade

Histoire d’être sur que les màj soient faites, nous allons lancer l’installation de LAMP à présent.

sudo apt-get install lamp-server^

Une fois cette étape réalisée, ce n’est pas fini car Apache ne se lancera pas. Il faudra en fait que nous modifions le port utilisé, car Windows 10 empêche le Bash Ubuntu d’accéder au port 80. Dans mon exemple, je choisis le port 100 (faites comme vous voulez). Voici la ligne de commande pour le modifier :

sudo nano /etc/apache2/ports.conf

Vous allez avoir Listen 80 changer 80 par 100, puis sauvegarder et quitter. Il va falloir lancer Apache avec la commande suivante :

sudo service apache2 start

C’est tout. Apache va se lancer et vous pourrez faire un test en tapant dans votre navigateur Web : localhost:100 ou 127.0.0.1:100, car ne l’oublions pas, le port n’est pas un port « standard » pour se connecter. Petit point de détail qui a son importance puisque à chaque fois que le bash est fermé, tous les services s’arrêtent. C’est à dire MySQL et Apache n’étant plus ouverts, votre serveur LAMP se retrouvera coupé.

Vidéo :

Voici ma vidéo de prise en main du Bash où j’effectue la manipulation non pas en ligne de commande mais directement via Webmin.

 

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.