WhatsApp, Facebook et Pub font polémiques


WhatsApp, le service de messagerie qui dispose d’un socle de plus d’un milliard d’utilisateurs fait débat actuellement. Puisque la célèbre application va transférer des informations à Facebook en plus de proposer de la publicité. Faisons le point sur ces polémiques.

WhatsApp et Facebook : un mariage d’intérêt commun

Facebook a racheté la messagerie voilà quelques années maintenant. WhatsApp n’est pas la poule aux œufs d’or qu’espéré le réseau social de Mark Zuckerberg. Cela va changer à présent. Pour commencer, le transfert d’information va débuter. Puisque la messagerie va maintenant transférer certaines données des utilisateurs comme le numéro de téléphone vers sa maison mère. Certains utilisateurs crient bien entendu au scandale sur les réseaux sociaux. En effet, WhatsApp change ses CGU et vous disposez de 30 jours pour enlever ce partage d’informations. Au-delà, si vous n’avez pas fait le nécessaire, vos informations seront ainsi transmises à Facebook. Une démarche audacieuse de la part du géant, qui en froissera certainement plus d’un. Cependant, cette volonté de Facebook de vouloir associer en quelques sortes ses services n’est pas forcément la meilleure approche pour y parvenir diront certains.

A lire : WhatsApp laisse des traces

WhatsApp et la Pub : une approche différente

La messagerie souhaite monétiser sa plateforme tout en faisant de la publicité discrètement. L’approche est surement intéressante, puisque il serait question de chatbots, ces agents conversationnels disponible à tout moment. Les entreprises pourraient ainsi cibler précisément les personnes susceptibles d’être intéressé par ce type de démarche. Comme par exemple, un chatbot d’un opérateur qui serait sollicité pour un problème de forfait d’un de ses clients, pourrait être amené à ce moment précis à vendre des solutions complémentaires au titulaire du contrat. Pure spéculation bien entendu, bien qu’il semblerait que la pub prenne justement cette forme là chez WhatsApp. Une approche bien différente des bannières de pubs et autres spams en tout genre.

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.