Web of Trust : ne lui faites pas confiance !


Voilà une extension qui fait bonne figure au premier abord. Web of Trust, son but est de nous informer sur le niveau de confiance que l’on peut accorder à un site web lorsque on le parcourt. Sauf que l’extension, elle ne semble pas digne de confiance. Puisque une enquête démontre que celle-ci remonte des informations personnelles à l’éditeur.

Web of Trust n’est pas digne de notre confiance

Pour le coup, le choix du nom de l’extension peut faire rire quand on sait ce qui se passe. Puisque d’après les médias allemands, l’extension serait dangereuse pour nos données personnelles. Après une enquête de Panorama et Zapp qui sont deux émissions allemandes et relayée par le blog d’un spécialiste en sécurité, celle-ci a mis en évidence les pratiques douteuses de Web of Trust qui envoie des flux d’informations à des fins financières. Beaucoup d’extensions le font, là n’est pas le problème. Là ou ça coince, c’est que ces flux d’informations sont censés être anonyme, comme le mentionne l’éditeur dans ses CGU.

Sauf que c’est loin d’être le cas, l’enquête allemande révèle que l’extension envoie des données personnelles. Par exemple, l’adresse ip, les sites visités, parfois les identifiants sont clairement visibles. Avec la collecte de ces informations, il est possible de créer un profil utilisateur. Et ainsi parvenir à monétiser ces informations. Cela fait froid dans le dos, surtout que les utilisateurs de l’extension ne s’attendent pas à une telle utilisation des leurs informations personnelles. Web of Trust est une extension pour navigateurs internet (Chrome, Firefox…) qui s’appuie sur sa communauté pour déterminer si un site Web est de confiance ou non. Cela permet également d’éviter certaines déconvenues en évitant de se faire piéger voir escroquer par certains sites douteux. Il est vivement recommandé de désinstaller cette extension pour que vos informations ne tombent pas entre de mauvaises mains.

Source : Blog

Crédit photo : Wikipédia

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.