Wawacity : encore un changement d’adresse, une partie du contenu toujours absent


Wawacity : Décidément les déménagements sont légions en ce moment dans le domaine du warez. Certes, celui-ci date de quelques semaines. Néanmoins, c’est le second cette année pour le site. Tandis qu’une partie du contenu est encore aux abonnés absents.

Wawacity, des changements d’adresses répétitifs

En début d’année, il était question d’un nom de domaine se terminant par « .in », désormais le site a de nouveau changé pour l’adresse: wawacity.ec ! Pour les amateurs de téléchargement illégal, il existe deux solutions principales. Soit passer par un protocole p2p comme BitTorrent. Au risque de se faire attraper par la HADOPI si l’on ne prend pas quelques précautions d’usage. Ou bien alors il existe des solutions de téléchargement direct. Wawacity a décidé d’opter pour cette seconde option. Ainsi, il est possible de récupérer du contenu audiovisuel en téléchargement direct. En règle général, il faut du temps avant qu’un site ne décide de déménager à nouveau son nom de domaine dans le but d’échapper aux autorités.

Par exemple, lorsque on regarde l’historique ces dernières années de T411. On peut se rendre compte que le site de téléchargement illégal change son nom de domaine au moins une fois par an pour faire face au blocage imposé par la justice aux FAI. Dans le cas de Wawacity, ce changement en à peine deux moins est pour le moins étrange. Néanmoins, l’annonce a été partagé sur la page Facebook du site.

Une grande partie du contenu absent ?

 

Le site propose un vaste éventail de contenu à télécharger. On peut citer des films, séries bien entendu. Mais également des jeux, logiciels, Ebooks, musiques, etc… Tout cela est bien entendu illégal. Toutefois, des catégories manquent à l’appel par rapport à l’ancienne version du site, fermée en début d’année. Wawacity communique d’ailleurs sur le sujet notamment sur Twitter en rajoutant fréquemment du nouveau contenu. Il paraîtrait d’ailleurs que l’équipe qui est derrière n’est plus la même qu’initialement. Ce qui expliquerait cette différence avec le site actuel.

Crédit photo : PirateDesCaraibes

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.