VPN, payant ou gratuit, un bon moyen pour garder l’anonymat sur internet 1


Avec la censure de plus en plus forte qui règne sur le Web. Les internautes ont tendance à s’orienter de plus en plus vers des solutions de type VPN. Dans le but de contourner les restrictions mises en place par les grandes instances du net. Selon les besoins, de nombreuses solutions existent.

VPN : une bonne solution pour contourner la censure

En France, nous ne sommes pas particulièrement touchés par la censure. Néanmoins, tout n’est pas rose pour autant. Nous l’avons vu récemment notamment avec le blocage du site T411. Certes, le blocage DNS est relativement simple à contourner puisque il suffit de remplacer les serveurs que nous utilisons à travers notre FAI. Cependant, si nous souhaitons nous protéger d’avantage sur le net. Il est existe une bonne solution qui consiste à utiliser un VPN. De nombreuses offres existent à travers le Web.

 

Cette solution dispose de deux avantages. Pour commencer, cela rend anonyme la personne qui consulte des sites internet à travers un VPN (réseau privé virtuel). Ainsi, l’adresse IP utilisée n’est plus celle que nous attribue notre FAI, mais celle offerte par le prestataire du service. Ensuite, il faut s’avoir que ces réseaux privés ont été créé à l’origine pour les infrastructures d’entreprises. Dans le but de connecter le parc informatique et rendre le réseau plus sécurisé. Les communications entre les différentes machines sont chiffrées. Néanmoins, leur utilisation s’est en quelque sorte démocratisée avec le temps en s’étendant à d’autres sphères.

Qui peut profiter d’un VPN ? Et dans quel but ?

Tout le monde peut avoir un intérêt dans l’utilisation d’un VPN. En dehors de l’exemple des entreprises. On peut notamment citer le cas de personnes qui subissent un filtrage intensif du Web. Ainsi, la connexion via un réseau privé virtuel pourra aider ces internautes à avoir accès à un Web sans barrière. La plupart du temps en se connectant de l’étranger pour justement pouvoir garantir à ces utilisateurs un accès sans restrictions.

 

En France, comme vous pouvez vous en douter, nous n’avons pas un filtrage très intensif. La plupart du temps cela cible surtout les sites de téléchargement illégal. Dans ce genre de cas, les internautes recherchent deux choses. Le fait de ne pas subir le blocage. Et ensuite de naviguer anonymement sur ces sites et pourquoi pas télécharger du contenu sans se faire attraper par la HADOPI. Car cette dernière n’aura pas accès à l’adresse IP des pirates. Une solution de contournement efficace et qui répond aux besoins des pirates. Dans un autre registre, certains services, souvent liés au streaming vidéo, restreignent l’utilisation de leur plateforme à l’étranger. Le VPN est un excellent moyen de contourner ces restrictions géographiques.

 

Toutefois, les solutions les plus efficaces ne sont pas gratuites. Il va de soit que pour garantir une bonne qualité service, il faudra mettre la main à la poche. D’autres solutions existent également. Je peux citer les proxys. Cependant la plupart du temps il n’y a que le protocole HTTP qui est pris en charge. Bien qu’il en existe des plus « complets », leur usage est réputé moins sécurisé. Je ne vais donc pas m’attarder sur cette solution.

Comment s’utilise un VPN ? Est-ce compatible avec Windows, macOS, Linux, Android, iOS … ?

Oui, on peut utiliser un VPN pour toutes les plateformes mobiles ou fixes. La simplicité de mise en oeuvre dépend principalement du prestataire vers lequel on souhaite se tourner. La plupart du temps, il suffit d’installer un programme qui va se charger de configurer automatiquement le réseau privé virtuel. Ainsi, l’utilisateur n’aura pas à se soucier de ces détails. Sous Android et iOS par exemple, le principe est également similaire. En passant par les stores applicatifs dédiés de chacune de ces plateformes.

Je peux citer quelques exemples de prestataires. Comme LeVPN, PureVPN ou encore HydeMyAss. Une simple recherche sur un moteur de recherche suffit à en trouver des dizaines. On peut facilement consulter leurs niveaux de performances en regardant un peu les avis des utilisateurs.

Il est bon de noter qu’Opera propose à travers son navigateur Web une solution similaire. Toutefois, celle-ci n’a pas vocation à chasser sur les plate bandes des acteurs du secteur. C’est une solution intermédiaire ne servant qu’à la navigation. Ne penser donc pas télécharger du contenu via le p2p avec les services de ce dernier.

Crédit photo : Wikipédia

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.