Ubuntu : détails sur une dangereuse faille de sécurité mais ça, c'était avant 1


Il n’y a pas que les téléphones Android qui ont des soucis de sécurité. Ubuntu en a d’ailleurs connu une, jugés assez dangereuse. Il était possible notamment d’obtenir des droits élevés sur l’OS afin d’exécuter du code malveillant. La faille a déjà été colmatée.

Ubuntu a connue une dangereuse faille de sécurité

Il arrive souvent que des failles de sécurités soient présentes au sein de nos systèmes d’exploitations. On attend de l’éditeur un colmatage rapide afin de ne pas mettre nos précieuses données informatiques en danger. Néanmoins, dans le cas d’Ubuntu la faille était localisée dans un outil plutôt surprenant. Il s’agit du service qui envoi les rapports d’erreurs et de crash à l’éditeur. En effet, à chaque fois qu’une application plante, un message apparaît automatiquement pour vous demander si vous souhaitez faire une remontée via l’envoi d’un rapport. Cela permet aux différents développeurs de corriger les applications dans le but de les rendre plus stable. La faille aurait pu permettre à des hackers d’y glisser du code malveillant dans le but d’obtenir des droits administrateurs.

Un paradoxe qui n’aura pas duré longtemps car la dite faille aussitôt repérée a été rapidement corrigé. C’est le 14 décembre que la mise à jour a été déployé par Canonical, l’éditeur d’Ubuntu. Cette faille de sécurité était présente depuis la version 12.10.

Source : DonnCha

Crédit photo : Ubuntu

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.