twitter

Twitter : les rumeurs de rachat se multiplient 3


Twitter est souvent l’objet de rumeurs concernant un éventuel rachat. Sauf que cette fois, les rumeurs semblent fonder. Google et Salesforce semblent être les favoris d’une éventuelle transaction estimée à près d’une trentaine de milliards de dollars.

Google et Salesforce dans la course pour le rachat de Twitter

Après le rachat de Linkedin par Microsoft, il semblerait ainsi que l’année ne soit pas encore finie concernant les rachats de sociétés emblématiques. Puisque d’après CNBC qui rapporte l’information, Twitter serait en pourparler avec quelques possibles repreneurs en vue d’un prochain rachat. On le sait, cela fait quelques temps déjà que des rumeurs parlent de cela. Il n’y a pas si longtemps, la question était d’ailleurs à l’ordre du jour lors d’une réunion du conseil d’administration de Twitter. Il semblerait que celui-ci ait commencé sérieusement à travailler dans ce sens. Ensuite, la firme a de nombreux courtisans comme Disney, Comecast, Verizon, Microsoft, Apple, Facebook et pour finir les deux favoris seraient Salesforce et Google. Ces deux derniers ont semblent-ils des discussions assez avancées avec le réseau social de micro-blogging.

Salesforce n’est pas très connu du grand public, c’est un précurseur dans le domaine du cloud. L’entreprise apporte des solutions CRM pour beaucoup de grosses sociétés. Elle avait d’ailleurs tenté le rachat également de Linkedin qui a préféré l’offre de Microsoft. Néanmoins, la donne pourrait changer cette fois-ci, Twitter étant également plus attrayant en terme d’image.

Cependant, Google étant de la partie, il se pourrait que Salesforce se prenne à nouveau un râteau. Le géant de la recherche travaille beaucoup avec Twitter, ce qui lui confère des liens de proximité assez évident avec l’oiseau bleu. Ensuite, Google pratique le rachat de société depuis de nombreuses années. L’acquisition de Twitter lui conférera enfin une certaine légitimité que la firme n’a pas su avoir avec l’échec de Google + et ses nombreuses autres tentatives passées avec Buzz notamment.

La firme de Jack Dorsey dos au mur ?

Nous l’avions déjà relaté récemment, la société n’est pas au mieux de sa forme. Contrairement à Facebook qui poursuit une ascension qui ne semble connaître aucune limite, la progression est moindre du côté de Twitter. Ce dernier semble ne pas trouver de nouveau relais de croissance afin d’engranger d’avantage de revenus. Cependant, si une société comme Google mettait la main sur celui-ci, nul doute que la croissance reprendrait son cours. Il ne reste plus qu’à attendre quelques semaines afin de voir ce qu’il va sortir de ces négociations.

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.