Tesla : premier décès en Autopilot 3


Les voitures autonomes commencent à débarquer tout doucement dans le paysage automobile. Tesla fait figure de proue dans le secteur. La célèbre marque de voiture électrique vient de communiquer une information dans laquelle elle relate l’accident d’un de ses utilisateurs. Un accident tragique qui a causé la mort du conducteur.

Tesla et son Autopilot en cause ?

Tesla bénéficie d’une image forte dans le milieu automobile. L’objectif de la marque est de populariser les voitures électriques et de fournir un service de qualité. Ses services se matérialisent notamment par les bornes superchargées qui pullulent un peu partout, permettant de recharger rapidement les batteries de ses véhicules. Depuis quelques temps déjà, la firme propose un autre service : un mode de conduite automatique appelé “Autopilot”. Il permet une certaine autonomie lors de la conduite : maintien de cap, changement de voie, stationnement automatique, régulateur de vitesse adaptatif, avertisseur de franchissement de lignes entre autres. Celui-ci serait pointé du doigt suite à un accident tragique qui aurait pu être évité.

Un accident tragique

Un conducteur au volant d’un Modèle S a percuté un camion de plein fouet provoquant la mort de ce dernier à la suite de ses blessures. L’Autopilot était actif au moment où l’accident s’est produit. Pourtant ni le conducteur, ni l’Autopilot n’a freiné avant l’impact. Le conducteur du camion a déclaré aux médias, que la victime au volant de la Tesla était en train de regarder un film au moment du choc. La marque de voiture d’Elon Musk invite pourtant ses clients à rester vigilant sur la route. L’Autopilot ne se substitue pas à l’attention du conducteur.

Tesla et supercharger

Tesla et supercharger

Que va t-il se passer maintenant ?

L’Autopilot ne fait pas l’unanimité. Cité par l’AFP Mary Cummings, “responsable d’un laboratoire sur l’autonomie à la Duke University”, indique qu’elle regrette l’incident qui vient de se produire et qu’il aurait pu être évité. Mettant l’accent sur le fait que Tesla n’est pas pris plus de soin à corriger les défauts de son système Autopilot. Disponible pour les véhicules compatibles depuis l’année dernière, les conducteurs ont la possibilité de se faire assister par ce service afin de faciliter la conduite.

Nous sommes au début d’une nouvelle ère concernant la conduite autonome et il serait étonnant que tout s’arrête d’un coup. Certes, l’accident a causé le décès d’une personne. Le système est loin d’être parfait. Si il est prouvé par la suite que cet incident est dû au manque de vigilance du conducteur, ce qui semble être le cas, l’image que le public se fait de la conduite autonome n’en sera pas trop ternis. Après tout, le principal argument de la conduite autonome est justement de préserver la vie humaine. 90% des accidents de la route étant justement dûe à des erreurs commises par l’Homme. Il faudra attendre certainement un certain temps pour avoir un système fiable. Pour ma part, je vois l’Autopilot de Tesla comme une bêta. En espérant que celle-ci ne cause plus la mort de qui que ce soit.

A lire: DoNotPay : 4 millions de dollars de PV qui sautent

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.