Tesla : un nouvel accident a eu lieu avec l’Autopilot


Alors que le salon de l’automobile a ouvert ses portes hier, voilà qu’un nouvel accident impliquant un véhicule Tesla utilisant l’Autopilot survient. Les véhicules autonomes sont au centre de toutes les attentions. Cette annonce tombe au mauvais moment.

Tesla à nouveau dans la tourmente suite à un accident impliquant son Autopilot

La marque californienne refait parler d’elle suite à un accident survenu en Allemagne. L’information provient de Fortune. C’est à 60 km à l’Est de la ville d’Hambourg que le véhicule est entré en collision avec un autocar. D’après les premières informations, le car venait de dépasser un poids lourd et au moment de se rabattre, la Tesla qui venait à l’arrière de l’autocar ne l’a pas vu. Les 29 passagers de l’autocar s’en sont sortis indemne, tandis que le conducteur de la Tesla a été légèrement blessé. La célèbre marque de voiture électrique a très vite contacté le chauffeur âgé d’une cinquantaine d’années. Celui-ci aurait affirmé que l’Autopilot n’était pas en cause, rejetant ainsi les tords au chauffeur de l’autocar. Il faudra très certainement se montrer patient afin d’en connaître les détails.

Ce n’est pas la première fois que Tesla est impliqué dans un accident impliquant son Autopilot, nous en avions parlé cet été. Puisque un homme avait perdu la vie lors d’un accident impliquant un poids lourd. Néanmoins, il existe aussi un exemple au moins où l’Autopilot a pu sauver la vie d’un homme également. Nous sommes arrivé à un moment où la conduite autonome est sur le point de se démocratiser. Le moindre faux pas est analysé de manière scrupuleuse. Enfin, Tesla souligne le fait que l’Autopilot est encore en phase de développement. Et que cela ne soustrait pas le conducteur à ses obligations en gardant focaliser toute son attention sur la route.

Nouveau software et hardware en préparation

Tesla est consciente que son système a besoin d’amélioration et travaille dessus. Nos confrères de Teslarati ont croisé un modèle S équipé du LIDAR tout près du siège de la société à Palo Alto. Ce système a pour but de s’ajouter aux nombreux capteurs et caméras existants sur les modèles actuellement en circulation. Le LIDAR permet de cartographier en 3D de manière très précise l’environnement entourant le capteur. Le système est réputé plus précis que l’œil humain et plus précis que le radar utilisé jusqu’à présent par Tesla. En revanche, Elon Musk a toujours affirmé ne pas vouloir utilisé le LIDAR car le système devient imprécis lors de forte pluie ou même de brouillard. La technologie étant basé sur un laser infrarouge, cette dernière se montre rapidement limiter dans certaines situations.

Ensuite, Tesla a lancé la mise à jour de l’Autopilot en version 8, il y a de cela une quinzaine de jours maintenant. Au programme : l’utilisation du radar équipant le véhicule, en plus de sa caméra 3D. De nouveaux algorithmes ont été développé par le constructeur afin de cartographier plus précisément l’environnement autour du véhicule. Cela se traduit notamment par une sollicitation accrue du système d’analyse de navigation semi-autonome, par rapport aux anciennes versions.

Pour finir, la marque prend très au sérieux chaque nouvel incident et semble déterminer à améliorer continuellement ses outils de navigation. Pour rappel, chaque année, 1 million de personnes trouve la mort sur les routes, partout dans le monde. Les enjeux concernant la conduite autonome sont énormes. Et son rôle est justement de faire de la route un endroit plus sûre pour tout le monde.

Sources : Fortune et Teslarati

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.