Tesla : des màj hardware annuelles comme les smartphones


Tesla est sans doute le constructeur automobile le plus à la pointe de la technologie. La partie hardware et software sont deux choses qui évoluent sans cesse. Elon Musk pense d’ailleurs à un renouvellement hardware annuel. Entre les divers systèmes embarqués pour la conduite autonome, ainsi que les options proposées par le constructeur pour rendre les trajets plus agréables. Cela ressemble presque à ce que l’on observe sur les smartphones.

Tesla : et si chaque année une nouvelle version des différents « Modele » était commercialisée ?

Lorsque on achète un véhicule, on ne s’attend pas forcément à ce que l’année suivante une évolution majeure ne prenne le relais. Visiblement chez Tesla, d’après Elon Musk himself, il se pourrait bien que ce soit le cas. Ainsi, selon le charismatique patron de la firme, ce dernier verrait bien un cycle de 12 à 18 mois de mise à jour majeure de ces différentes gammes de véhicules. Cela n’est pas sans rappeler le cycle que nous rencontrons dans la sphère mobile. Notamment avec les smartphones où chaque année, SoC, capteurs photos et divers autres caractéristiques se retrouvent améliorer par rapport aux générations précédentes. Pour le constructeur automobile, cela ne serait pas un problème.

On se souvient que la génération actuelle de véhicule pourra d’ici la fin de l’année devenir complémentent autonome. Ainsi, le hardware qui équipe ces nouveaux véhicules permettront cette prouesse. En revanche, la Tesla a encore besoin de récolter d’avantage de données provenant de son parc automobile pour que le software puisse être près.

 

En outre, l’année promet d’être chargé pour la firme qui prépare encore le lancement prochain de son Model 3. Une seconde présentation nous montrant la version commerciale du véhicule est attendue un peu plus tard cette année. L’actualité de la firme promet d’être chargé cette année.

Source : Twitter

Crédit photo : Tesla

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.