T411 ou quand le blocage d’un site Web ne sert à rien 2


T411 a souvent la bougeotte c’est un fait, les utilisateurs du site sont souvent confrontés au changement de pays du nom de domaine. L’une des causes étant sans aucun doute d’éviter un blocage soudain de la part des autorités. Cela s’est vu notamment quand une décision de justice a permis de bloquer t411.me. Bien que ce blocage soit facilement contournable notamment en changeant ses DNS.

T411 se faufile entre les mailles du filet au grand désarrois de la justice

Le site de partage de liens Torrent est souvent pointé du doigt par les ayants droits. Avec Cpasbien, T411 se partage une grande communauté francophone d’amateurs du p2p. Se partageant ainsi une grande quantité de films, séries et musiques. Cela n’a bien entendu pas été du goût de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) qui est déjà parvenu à bloquer T411 par le passé. Comme le mentionne Numerama, une décision de justice a été rendu il y a de cela bientôt 2 ans obligeant « certains » FAI à rendre l’accès au site T411 impossible. Je dirais plutôt difficile ! Car ce blocage à l’époque était facilement contournable, même pour un novice.

Pour commencer, le blocage ne concernait que Free, SFR, Orange et Bouygues Telecom. A l’époque, les FAI pointés du doigt, Numericable qui échappait justement à cette obligation. Pouvant ainsi profiter de cette bourde de la part de la justice pour engranger d’éventuel client mécontent. Ce fut notamment la crainte de Free. Cependant, inutile de changer d’opérateur pour continuer à accéder à T411.me. En changeant ces DNS (Google, FDN etc…), il était tout à fait possible de continuer à aller sur T411. Alors que les utilisateurs passaient par une connexion d’un FAI qui bloquait l’accès au site. Toutefois, pour simplifier les choses, T411 est tout simplement parti s’installer (du moins son nom de domaine) ailleurs.

 

Depuis, le site ne cesse de déménager

La SCPP est dans l’obligation de reformuler sa demande à la justice et donc reprendre sa procédure depuis le début, à chaque nouveau « déménagement » de T411. Actuellement, le site est basé au Liechtenstein (T411.li). Précédemment, c’était en Suisse que s’était établit le site pour échapper à ses poursuivants. Profitant ainsi d’une faille dans le système et continuer d’exister au yeux et à la barbe de la SCPP. Pour information, le site revendique près de 6 millions de membres, il existe depuis 2006 et il est classé, au 5 février 2017, 36ème site le plus visité en France par Alexa. Contrairement à Zone Telechargement, un risque réel subsiste d’être pris en chasse par la HADOPI. Car ce ne sont pas des liens hébergés sur des serveurs qui sont utilisés. Mais un partage entre utilisateurs du site via le protocole BitTorent.

Source : Numerama

Crédit photo : VPNMag

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.