[CRITIQUE] Stranger Things : la nouvelle bombe de Netflix 1


Stranger Things est une série d’épouvante, horreur, science-fiction. Un mélange des genres qui forme un cocktail détonnant. Certainement, la meilleure surprise de l’été, je dois le reconnaître. Composée de 8 épisodes, l’oeuvre de Matt et Ross Duffer vous transporte dans son univers qui n’est pas des plus accueillants. Pourtant, j’en redemande encore et encore.

Stranger Things : un nom que la série porte à merveille

Si vous ne connaissez pas la série, il faut reconnaître que l’affiche donne une petite claque visuelle. Avant de m’y plonger pour Binge Watcher tranquillement, l’image que j’ai mis en entête de l’article me faisait déjà saliver. En effet, elle me fait penser aux affiches de Star Wars, peut-être l’auteur s’en est-il inspiré ? La fille au milieu qui tend la main me faisait penser à un Jedi qui utilisait la Force. Ensuite, la disposition des personnages autour d’elle et la police utilisée pour le titre de la série provoque le même souvenir. En fait, les références à la célèbre saga de Georges Lucas sont nombreuses au sein de la série. Avant de parler d’avantage et de rentrer dans le vif du sujet, intéressons-nous au casting.

A lire : Stranger Things : nouvelle série énigmatique Netflix

Casting : de l’inconnu et des Stars

  • Winona Ryder (Joyce Byers) : Actrice célèbre que l’on retrouve surtout sur le grand écran : Beetlejuice, Edward aux mains d’argent, Black Swan, Alien la résurrection…
  • Matthew Modine (Dr Martin Brenner) : Encore une tête connue : Full Metal Jacket, The Dark Night Rises, Jobs…
  • David Harbour (chef Jim Hopper) : 3ème tête d’affiche, Netflix ne lésine par sur le casting : Suicide Squad, Quantum of Solace, Banshee…
  • Cara Buono (Karen Wheeler) : Les soprano, Mad Men, NCIS…
  • Finn Wolfhard (Mike Wheeler) : Aucune info à son sujet, il me fait penser au personnage principal du film E.T.
  • Millie Brown (Onze, Elfe, Bargeot) : C’est la fille au milieu de l’affiche, à part faire des vidéos où elle chante sur YouTube, aucune info intéressante à son sujet.
  • Gaten Matarazzo (Dustin) : Sa première apparition dans une série, aucune info non plus.
  • Caleb McLaughlin (Lucas) : Sa première apparition dans une série, aucune info non plus.
  • Noah Schnapp (Will Byers) : Sa première apparition dans une série, aucune info non plus.
  • Natalia Dyer (Nancy Wheeler) : Long Nights Short mornings, I Believe in Licorns et Hannah Montana : Le film.
  • Charlie Heaton (Jonathan Byers) : Shut in et As You Are.
  • Peyton Wich (Troy Harrington) : Sa première apparition dans une série, aucune info non plus.
Stranger Things, une partie du casting

Stranger Things, une partie du casting

Comme vous pouvez le constater, le casting est composé de personnalités connues et d’autres inconnues. Ce dernier fait est tout à fait normal car les personnages principaux ne sont encore que des enfants. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils n’ont aucuns talents. Bien au contraire, leur jeu d’acteur est vraiment intéressant, on s’attache facilement à leurs personnages. Donc pour résumer, de mon point de vue le casting est bon et les acteurs crédibles dans leur interprétation.

Le synopsis

Stranger Things, le titre

Stranger Things, le titre

L’histoire de Stranger Things se déroule au début des années 80, en 1983 pour être précis. Dans une petite ville de l’Indiana (USA), un enfant de 12 ans du nom de Will Byers disparaît subitement. Sa mère Joyce, le chef de la police Jim et ses amis le recherchent désespérément sans trouver aucun indice de ce qui s’est passé. Will et ses plus proches amis Mike, Lucas et Dustin forment un petit groupe de geeks aimant s’amuser à des jeux de rôles et fan de Star Wars. Ils sont rejetés dans leur école du fait de leurs passions qui ne collent pas avec les codes de l’époque. Pendant ce temps, une mystérieuse organisation gérée par le département de l’énergie liée au gouvernement recherche désespérément un de ses sujets d’études, une jeune fille se nommant Onze. Le sinistre Dr Brenner a besoin d’elle pour réparer une erreur.

Ma critique de Stranger Things, avec un peu de spoiler

Stranger Things est vraiment une série impressionnante, mélange subtile de plusieurs genres. Onze, le personnage mystérieux que les 3 amis Mike, Dustin et Lucas découvrent lorsqu’ils sont partis à la recherche de Will est un personnage atypique. Disposant de pouvoirs de télékinésie, celle-ci se montre redoutable face à ses agresseurs. N’hésitant pas à tuer si cela s’avère nécessaire. Elle se liera d’amitié avec le petit groupe et les aidera à comprendre ce qu’il s’est passé le soir de la disparition de Will.

Onze est le personnage centrale de l’histoire car elle a provoqué sans le vouloir bon nombre d’événements. Comme l’arrivée d’un monstre à mi-chemin entre Alien et Prédator. Ce dernier est dans une autre dimension la journée et quand la nuit tombe, il créé un passage pour pouvoir chasser ses proies dans notre monde. Tandis que l’organisation du Dr Brenner fait tout pour cacher cette anomalie en tentant de comprendre ce qui se passe.

La mère de Will campée par Winona Ryder est au bord de la dépression et devient hystérique. Elle sait que quelque chose ne tourne pas rond depuis la disparition de son fils. Sa maison est en proie à des phénomènes surnaturels : son téléphone grille sans raison alors qu’elle pense entendre son fils à travers lui. Les lumières semblent clignoter à certains moments de façon étrange, signe pour elle que son fils tente de communiquer. Ensuite, les murs se déforment en montrant parfois un monde différent ou l’apparition de la créature. Pendant ce temps, la petite ville tranquille est en train de voir certains de ses habitants disparaître.

La trame scénaristique évolue bien…

Personne ne sait ce qu’il se passe et le chef de la police découvrira peu à peu le poteau rose en s’engouffrant dans le siège du département de l’énergie. Les personnages, chacun de leur côté, vont tenter de comprendre ces anomalies. Chacun aura une pièce du puzzle qui va s’emboîter progressivement au fil des 8 épisodes que comptent la série.

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.