Stephen Hawking : il nous reste 100 ans, l’humanité est en voie d’extinction 1


Le genre de prophétie que nous entendons souvent concernant la fin du monde. Néanmoins, cette fois c’est Stephen Hawking lui-même qui se lance à ce petit jeu. D’après le physicien, il ne resterait plus que 100 ans à l’espèce humaine. Il en avance d’ailleurs les raisons​, histoire de donner une certaine crédibilité à sa théorie.

Stephen Hawking : la fin du monde est proche !

A priori, on est mal barré selon l’un des plus célèbre physicien, Stephen Hawking. En effet, ce dernier travaille sur un documentaire qui sera bientôt diffusé sur la BBC. Et ce dernier ne semble pas particulièrement optimiste sur notre avenir. Ainsi, d’ici le début du siècle prochain, si l’Homme n’a toujours pas conquis d’autres planètes. Ce sera tout bonnement la fin de l’espèce humaine. Naturellement tout le monde n’est pas de son avis, encore heureux. Et ce cher monsieur essaie​, peut-être, de faire sa petite promo personnelle. Toutefois, il a des arguments solides concernant le timing ! C’est ça qui fait froid dans le dos.

 

Pour commencer, les ressources naturelles de notre belle planète sont en train de fondre comme neige au soleil. Une fois qu’il n’en restera plus, cela risque bien de devenir rapidement problématique. Ensuite, le réchauffement climatique, en grande partie du à l’activité humaine, est un facteur important concernant notre déchéance. J’ai évoqué d’ailleurs le sujet récemment, concernant une faille au Groenland menaçant directement de contribuer à la monter des eaux. Enfin, autre facteur, les conflits qui ont court un peu partout dans le monde. Ils risquent d’ailleurs encore de s’accentuer avec le temps. Alors qu’il faudrait plutôt s’unir, l’humanité continue de se diviser.

Objectif Mars ?

L’Homme n’a pas encore la faculté de se déplacer très loin dans l’espace. Notre technologie est encore loin de pouvoir nous sauver, en voguant vers d’autres mondes. Bien qu’Elon Musk pense conquérir Mars très bientôt. Ne nous leurrons pas, nous n’y parviendrons pas dans un laps de temps aussi court. La planète rouge est invivable dans l’état actuel des choses. 100 ans à l’échelle de l’histoire de l’humanité, ce n’est rien, c’est un clignement des yeux. La NASA a communiqué récemment sur des exoplanètes pouvant abriter potentiellement la vie. Elles se trouvent à près de 40 années lumières d’ici. Autant le dire tout de suite, nous ne parviendrons jamais à parcourir une telle distance.

Stephen Hawking pense surement que nous y parviendrons. Toutefois, j’ai un gros doute à ce sujet. La communauté scientifique tout entière a de grosses réserves concernant notre déménagement.

La surpopulation : la plus grande menace !

Le physicien donne également une autre indication sur un autre danger, la surpopulation. En effet, nous sommes 7.35 milliards d’habitants sur terre actuellement. Alors qu’en 1850 nous dépassions à peine le milliard. Et qu’en 1950 nous étions 2.5 milliards. D’après les projections les plus optimistes, nous pourrions être 10 milliards d’ici 2050. Autant le dire tout de suite, la terre aura du mal à fournir les ressources nécessaires à tout ce petit monde. Il devient naturellement urgent de se focaliser sur ces problématiques avant de rentrer dans le mur. Et cela pour pouvoir accueillir nos enfants et ceux qui suivront, dans les meilleures conditions possibles.

Source : Telegraph

Crédit photo : StephenHawking

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.