SeedBox : T411, Cpasbien… Un moyen pour contourner la HADOPI ? 3


La HADOPI a sans doute du mal avec les gros téléchargeurs compulsifs, ceux qui utilisent des SeedBox. Des serveurs qui téléchargent et envoient des données via BitTorrent, notamment utilisés sur des sites comme T411 ou encore Cpasbien. Pour ne citer qu’eux.

HADOPI : les SeedBox à la rescousse

Depuis l’avènement de la HADOPI, les plus gros pompeurs en France du p2p ont du se rabattre sur de nouvelles solutions. Que ce soit l’utilisation d’un VPN ou un Proxy, tous les moyens sont bons pour passer inaperçu sur le net. Néanmoins, une alternative a rapidement pris le pas sur les autres. Les SeedBox hébergés sur des serveurs provenant d’OVH, Online, etc… Parfois même chez des hébergeurs situés à l’étranger. Le concept repose de la manière suivante, la SeedBox télécharge et envoie des données via BitTorrent. Tandis que l’utilisateur peut ensuite récupérer ses précieuses données incognito, via FTP par exemple.

Les services offerts par ses précieuses SeedBox ne s’arrêtent pas là néanmoins. Il est également possible d’utiliser Plex, l’idée étant de streamer les films / séries ou musique à distance. Rendant dans le même temps disponible le contenu à tout moment et de partout. La HADOPI n’a donc aucun moyen de savoir ce qu’il se passe lorsque les utilisateurs utilisent ce genre de moyens techniques. L’utilisateur est alors en dehors de son radar tout comme les utilisateurs de Zone Telechargement ou encore des sites de streaming.

 

C’est un moyen efficace, bien que totalement illégal selon l’usage qui en est fait, bien entendu. Les offres diverses de SeedBox pullulent de plus en plus sur la toile. Toutefois, il est facile d’en faire une soi-même sous condition d’avoir des connaissances techniques en la matière. Dans un autre registre, j’ai évoqué la Freebox qui est équipée d’une solution similaire. Toutefois, l’IP étant la vôtre, l’anonymat n’est pas de la partie, donc le risque est le même que si vous utilisiez votre propre PC.

Crédit photo : Versatileme

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.