Samsung Galaxy Note 7, les raisons officielles qui ont provoqué sa surchauffe 4


Nous savons à présent pourquoi le Samsung Galaxy Note 7 a connu de tels déboires avec des surchauffes et explosions à répétition. La firme vient de communiquer officiellement à ce sujet, en rendant le rapport de son enquête public. 

Samsung Galaxy Note 7 : épisode final, les raisons de sa surchauffe entraînant parfois des explosions enfin officielles

C’est désormais officiel, Samsung a donc communiqué sur les raisons qui ont causé la surchauffe de son flagship aux dimensions XXL. Comme il fallait s’y attendre, c’est bien la batterie qui est pointée du doigt. Pour commencer, il faut savoir que deux fournisseurs se sont occupés de la fabrication de la batterie du smartphone. Néanmoins, chacun a connu des déboires, bien que les raisons ne soient pas les mêmes. A croire que le sort devait s’acharner sur le Note 7 qui semblait destiner quoi qu’il se passe à être retiré du marché. Voyons de plus près ce qu’il s’est passé en analysant les différents documents publiés par Samsung.

Premier fournisseur : Samsung SDI

L’erreur commise par le 1er fournisseur fut de courber des électrodes afin d’arriver à épouser le design de la coque du smartphone. En rentrant directement en collision avec leurs voisines, cela causait irrémédiablement une surchauffe de la batterie. Comme nous l’avons vu précédemment, cela pouvait causer des explosions dans certains cas. La suite à ces premiers événements, nous la connaissons. Le coréen a d’abord remplacé les batteries défectueuses lors du premier rappel. En se tournant vers un nouveau fournisseur, Samsung pensait régler le problème de manière définitive le temps de voir ce qui a pu clocher. Sauf que manque de chance, le second fournisseur connaîtra lui aussi des déboires dans la conception de la batterie.

Second fournisseur : ATL et nouveaux problèmes

Certainement pris de court et devant se presser pour répondre à la forte demande de Samsung. Le fournisseur n’a pas bien su gérer la pression et la qualité de son travail a fortement été dégradé. Pour preuve, certains composants essentiels pour la sécurité des usagers étaient tout simplement absents de certains lots de batteries. Ce n’est pas tout car certaines opérations de soudures ont également été bâclé lors de la production. Ce qui n’a malheureusement pas contribué à la qualité de fabrication de la batterie.

 

Objectif qualité pour le Galaxy S8

Après cette douloureuse mésaventure qu’a connu Samsung avec son Galaxy Note 7. La firme a pris la décision de travailler d’avantage sur l’aspect qualitatif de son futur flagship, le Galaxy S8. Ainsi, il ne sera pas question de la découvrir lors du MWC le mois prochain. Toutefois, celui-ci serait toujours attendu pour la seconde moitié du mois d’avril comme nous l’avions évoqué précédemment.

Source : SamsungNewsRoom

Crédit photo : Meteoweb

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.