Qwant, l’alternative à Google, lève 18 millions d’euros pour son développement européen 1


Qwant se différencie de Google par son respect de la vie privée. C’est en tout cas ce qu’annonce le moteur de recherche français. Ce dernier vient de faire une levée de fonds d’un montant de 18 millions d’euros. Cela lui servira à se développer sur le marché européen.

Qwant lève 18 millions d’euros et s’attaque à l’Europe

La Caisse des Dépôts et le fonds Axel Springer viennent de rentrer dans le capital du français à hauteur de 18 millions d’euros. Il semble difficile de rentrer frontalement en concurrence avec le géant du secteur, à savoir Google, qui truste dans les 90% des parts de marché de la recherche en ligne en Europe. Toutefois, Qwant croit en son business modèle, qui est le respect de la vie privée. Le moteur s’engage à ne pas utiliser nos données personnelles pour les monétiser en les revendant à des tiers qui les utiliseraient à des fins publicitaires. Une pratique courante sur toutes les plateformes à fort trafic. Cependant, l’argent ne tombant pas du ciel, le moteur de recherche va bien devoir trouver l’équilibre financier, tôt ou tard.

 

La section « Shopping » sur le moteur de recherche suffira-t-elle à faire vivre le moteur de recherche ? L’avenir nous le dira. Dans un autre registre, si Google est si important pour les utilisateurs. C’est peut-être aussi parce que nous retrouvons sa galaxie de services un peu partout. Devenant par la même occasion incontournable, Maps, Gmail ou encore YouTube. Sans oublier Android qui dispose d’un parc très important poussant en permanence la marque sous nos yeux. Cela contribue à nous cloisonner dans un écosystème. Une sorte de cage dorée où l’on ne voit même plus les alternatives. Pour la plupart des internautes, moteur de recherche signifie automatiquement « Google ». C’est littéralement ancré dans le subconscient. Il faudrait que Qwant développe d’autres services « indispensables » pour arriver à rentrer dans le radar des internautes. Et ainsi arriver à se faire une place dans le paysage du Web.

Source : Challenges

Crédit photo : Qwant

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.