qualcomm nxp

Qualcomm : 47 milliards de dollars pour NXP 1


Les rachats de grosses sociétés dans la sphère high-tech se comptent bien souvent en milliards. C’est encore une fois le cas avec Qualcomm qui voudrait ainsi mettre la main sur son concurrent NXP pour 47 milliards de dollars. Le rachat doit cependant passer à travers plusieurs étapes dont l’aval de nombreux gendarmes de la concurrence à travers le monde.

Qualcomm veut mettre la main sur NXP, son concurrent

Depuis l’émergence des smartphones et leurs puces ARM, le marché des microprocesseurs s’est beaucoup transformé ces 10 dernières années. Puisque avant l’arrivée d’Android et d’iOS, le marché mondial était dominé par le PC et par ricochet Intel. Ce dernier n’a d’ailleurs pas su s’adapter à ce nouveau secteur qu’il a du abandonner. Qualcomm est parmi les leaders et ses fameuses puces Snapdragon sont dans beaucoup de smartphones et tablettes. La firme a donc décidé de racheter son concurrent néerlandais NXP avec une offre de 47 milliards de dollars que la firme financera avec son cash et un emprunt. NXP Semiconductors est une entreprise issue de Philips. Elle est connue pour avoir co-inventé avec Sony les puces NFC que nous retrouvons dans bon nombre de smartphones. Elle est également spécialiste dans la fourniture de puces à destination des voitures connectées.

Ce rachat a du sens pour Qualcomm qui pourra ainsi mettre la main sur les actifs de la société. Néanmoins, ce n’est pas sur que les autorités européennes voient d’un bon oeil le départ d’un géant européen vers les Etats-Unis. Car nous n’aurions ainsi plus beaucoup d’emprises sur le marché des semi-conducteurs étant donné que de nombreuses autres entreprises issues de notre vieux continent ont été racheté par des géants asiatiques ou américains. Nous verrons cependant quel sort sera réservé à NXP. La concentration du marché est en marche et ne sera pas forcément dans l’intérêt du consommateur.

Source : Qualcomm

Crédit photo : Qualcomm

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.