Popcorn Time : le ransomware qui vous pousse au crime je vais l'envoyer à quelques "potes"


Popcorn Time, non ce n’est pas le service de streaming dont je parle. C’est un ransomware qui pourrait vous mettre devant un choix cornélien. Payer ou infecter vos proches de ce même mal. 

Popcorn Time : le ransomware qui joue sur la corde sensible

Ce nouveau ransomware ressemblerait presque à une blague, si il n’était pas si nuisible pour nos données. Pour commencer, voilà son fonctionnement pour le moins insolite. Dans le cas où vous êtes infectés par ce nouveau mal. Les méchants hackers s’excuseront de cette manière de procéder et un message est diffusé via le ransomware. Ainsi, il est dit que ces derniers subissent la guerre puisque ils sont originaires de Syrie. Ils auraient perdu leurs amis, leurs femmes, enfants, poisson rouge, et leurs chaussettes. Bon ok j’exagère un peu. C’est juste que jouer sur la corde sensible pour encaisser 1 Bitcoin (plus de 700€) est vraiment une méthode pitoyable pour arriver à ses fins. Alors que nous savons tous très bien que les hackers qui sont derrière ça sont bien loin des bombes qui tombent en Syrie.

Pour couronner le tout, soit vous payer, soit vous piéger des connaissances en espérant qu’eux paieront à votre place. Dans le but de vous libérer du vilain ransomware. Un brin machiavélique c’est sur. Popcorn Time peut pourtant être supprimé d’une manière qui vous dispense de faire un de ces deux choix. Par exemple, il existe ce site qui peut vous aider à vous en débarrasser. Néanmoins, je ne vais pas mentir, selon la méthode de cryptage utilisée, cela peut être plus ou moins efficace. De plus, payer les hackers ne servirait à rien, puisque ils ne se donneront pas la peine de vous sortir de ce bourbier. La seule méthode qui marche, est de vous méfier des fichiers que l’on vous envoie. Que ce soit d’un inconnu comme d’un proche, la méfiance doit toujours être de mise.

Source : Wired

Crédit photo : RadioVL

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.