Partnership on AI

Partnership on AI : les géants du Web unis pour l’intelligence artificielle 3


Partnership on AI regroupe 5 grands acteurs du Web puisque il s’agit d’Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft. De nombreux services que nous utilisons au quotidien utilisent l’intelligence artificielle, parfois sans même que nous nous en rendions compte. Que ce soit Cortana avec Windows 10 ou Google Now dans Android. On la retrouve partout. Afin de mettre en avant cette nouvelle technologie, ces 5 géants s’unissent dans le but de la promouvoir.

Partnership on AI sera une organisation à but non lucratif

L’organisation dispose d’un site internetelle explique son fonctionnement, ainsi que son but. Alors que ces 5 entreprises sont en concurrence direct sur le terrain de l’intelligence artificielle. Voilà qu’elles décident de s’unir afin de promouvoir leurs travaux respectifs. Il est question de plusieurs points concernant leur mode de fonctionnement. Partnership on AI devra s’occuper de l’éthique, de la partie juridique ainsi que technique. Les diverses recherches que va lancer l’organisation devront être publié sous licence ouverte. Elle devra également montrer au grand public l’intérêt de l’intelligence artificielle dans la vie de tous les jours. On remarquera un grand absent dans la structure, Apple. Nous verrons plus tard les intentions de la firme vis à vis de cette initiative.

La structure et les membres de l’organisation

Ensuite, concernant les membres fondateurs de Partnership on AI, voici les différentes personnalités, ainsi que les postes occupés dans leurs entreprises : RALF HERBRICH (Amazon) Directeur du Machine Learning, MUSTAFA SULEYMAN (Google, Deepmind) Co-fondateur de Deepmind, GREG S. CORRADO (Google) Scientifique travaillant dans les laboratoires de recherches, YANN LECUN (Facebook) directeur de recherche sur l’IA, FRANCESCA ROSSI (IBM) Chercheuse en laboratoire, ERIC HORVITZ (Microsoft) Directeur de centre de recherche.

Que du beau monde, en même temps il est logique que les meilleurs éléments en la matière de ces différentes entreprises travaillent ensemble. Ils ne seront pas tout seul bien entendu. Puisque chaque décision qui sera prise se fera avec d’autres parties. On parle d’universités, avocats et juristes, ainsi que d’autres éminents spécialistes du domaine de l’IA. La porte semble ouverte à tous ceux qui souhaitent mettre la main à la pâte.

Transhumanisme, quel avenir pour la civilisation humaine ?

Ce sera une des grandes questions auxquelle devra répondre Partnership on AI. Pour y parvenir, la route semble bien longue. Certains prétendent que l’homme laissera sa place aux machines et que nous serons esclaves des robots que nous allons créer. D’autres au contraire pensent que nous allons cohabiter de manière pacifique avec l’IA qui nous libérera de toutes tâches ingrates au profit d’une vie sans contrainte. Il existe beaucoup de versions qui divergent sur ces différents points. L’organisation aura fort à faire pour tenter de convaincre l’opinion publique de l’utilité des travaux qu’elle va mener. Sachant également que rien n’oblige ces 5 géants du Web à les utiliser dans leurs projets futurs.

Néanmoins, la première brique est posée. Nous verrons rapidement de quoi il retourne dans les prochains mois. Dans un premier temps, il sera intéressant de voir combien d’autres entreprises vont décider de rejoindre le cercle de Partnership on AI. Et ensuite, à moyen-long terme comment les premiers travaux se seront déroulés et ce qui en découlera.

Source

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.