Orange VR1 : casque de réalité virtuelle de l’opérateur


Le casque Orange VR1 que propose l’opérateur ne va pas marcher sur les plates bandes du Vive ou du Rift. Néanmoins, il sera une alternative aux nombreux casques embarquant un smartphone évoluant sur ce marché. A mi-chemin entre un cardboard et un Samsung Gear VR.

L’opérateur se lance dans la réalité virtuelle avec l’Orange VR1

Encore un acteur qui décide d’investir le monde de la VR. Puisque l’opérateur commercialisera dans le trimestre qui vient un casque à destination du grand public, comme le révèle NextInpact. Proposé à 49.99€, le casque ne va pas chasser sur les terres des ténors du PC ou des consoles comme les HTC Vive, Oculus Rift ou même le Plastation VR. Dans le cas présent, il s’agit surtout d’un cardboard haut de gamme. Comprenez par là que l’on remplace le carton par du plastique et qu’il ne serait plus nécessaire de le tenir avec les mains. L’Orange VR1 pourra accueillir un smartphone disposant d’un écran compris entre 4.7 et 6 pouces. Le casque inclut des écouteurs, léger avec un poids de 410g et un champ de vision de 120°. Il sera question de commercialiser le produit en France, Espagne et la Belgique.

A lire : HoloLens : le casque de réalité augmenté de Microsoft débarque

Le casque ne sera pas livré tout seul, Orange a pensé à tout. Une application maison sera disponible afin de mettre en avant ses services en réalité virtuelle « Orange VR 360 ». Cette dernière sera rejointe dans les mois qui suivent par VR Experience et OCS VR. On verra comment sera accueilli le casque par le public. De notre côté, nous sommes perplexe puisque avec l’arrivée du Daydream View, la fiche technique du VR1 fait figure de vulgaire jouet. Certes, le casque est à peu de chose près identique. C’est du côté logiciel que Google surpasse l’offre d’Orange, ainsi que par sa télécommande. Cette dernière assure un contrôle et une immersion supérieure, en tout cas de notre point de vue.

Source : NextInpact

Crédit photo : NextInpact

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.