OnePlus 3T : caractéristiques techniques et tarif 1


Le OnePlus 3T sera officiel d’ici ce soir. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est très attendu au tournant par les fans de la marque. Néanmoins, ce sera sans doute la douche froide pour un grand nombre de personnes. Le tarif pique un peu puisque la marque ne nous a pas habitué à cela.

OnePlus 3T : une déception ?

Rentrons directement dans le vif du sujet, son tarif a fuité avec la confirmation des caractéristiques techniques au passage. Sur Oppomart, il est ainsi possible de voir ce dont le smartphone est fait. Avant de rentrer dans les détails techniques, parlons tout d’abord de son tarif puisque ce dernier est à 499 dollars. On prend franchement une bonne claque en voyant ce tarif étonnant. La marque nous avait habitué à des prix bien plus doux, avouons le. Toutefois, il se pourrait que la marque le propose moins cher, mais ce serait étonnant vu que la fiche du produit aurait été supprimé ou modifié depuis plusieurs heures au moins. De plus, rien ne justifie un écart aussi important vis à vis de son aîné.

Penchons-nous à présent sur ses caractéristiques techniques. Certes, il n’a pas à rougir face à la concurrence avec son processeur Qualcomm Snapdragon 821 toujours épaulé par 6 Go de RAM. Néanmoins, on ne trouve pas beaucoup de différence. Le reste est en tout point similaire à quelques exceptions près comme la batterie qui est d’une capacité un poil plus importante. Le capteur photo principal est strictement le même puisque il s’agit du Sony IMX398. Le frontal dont le modèle n’est pas précisé est certainement lui aussi inchangé. Donc qu’est ce qui justifie un tel écart de prix ? Pour ma part, je ne vois rien qui puisse l’expliquer. Après tout le Snapdragon 820 équipant le modèle standard est largement suffisant encore aujourd’hui. Nous mettrons cette actu à jour peu après la conférence de OnePlus (on espère une surprise !!!).

Source : Oppomart

Crédit photo : Oppomart

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.