Nintendo Switch

Nintendo Switch : petit prix, faible puissance et VR


Alors que nous attendons la présentation officielle de la Nintendo Switch le mois prochain. Certaines informations se précisent concernant sa puissance et nous connaissions déjà sa fourchette de prix. Cependant, il semblerait que la console soit également prête pour la VR.

Nintendo Switch : pas dotée d’une grande puissance, un prix attractif mais serait compatible avec la VR

Ce n’est pas forcément le cocktail le plus logique, surtout quand on connaît la puissance requise pour faire tourner les jeux en VR sur PC. Notamment avec le RIFT ou le VIVE. Toutefois, un autre nippon propose la VR sur sa console, il s’agit de Sony avec son PlayStation VR. Cependant, la PS4 n’est pas non plus dotée de la même puissance qu’un PC, pourtant l’expérience ne semble pas déplaire aux joueurs. Ensuite, là où le bas blesse, c’est que la Nintendo Switch serait encore moins puissante qu’une PS4. La fiche technique qui a fuité précédemment se précise tout doucement. La marque n’est pas connue pour jouer à la course à l’armement, mais quand même.

La Nintendo Switch aura un autre argument pour avoir rapidement une solide base de joueur. Son prix, puisque avec un tarif attractif, la firme saura sans doute se faire une place rapidement. Revenons au sujet principal, la VR, la console pourra proposer une expérience similaire à ce que l’on voit avec le Daydream View de Google. Il s’agira d’utiliser la tablette (le coeur de la console) pour la placée dans une coque, qui fera office de casque, disposant d’optiques adaptés et certainement d’un gyroscope. En tout cas, c’est ce que suggère des informations disponibles sur un forum. Il suffira ensuite de placer le casque devant les yeux et le tour est joué. Toutefois, l’expérience ne sera sans doute pas aussi saisissante que pour ces concurrents. Pour le moment, ce ne sont que des rumeurs, à prendre avec des pincettes.

Source : Neograf

Crédit photo : Nintendo

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.