Nextcloud : où en est le fork d’Owncloud après quelques mois ? 1


L’année dernière, suite à des désaccords, un certain nombre de salariés a claqué la porte de l’entreprise dont Frank Karlitschek, le co-fondateur. Depuis, Nextcloud a continué son petit bout de chemin. Voyons voir ce qu’il y a de nouveau sous le sapin.

Nextcloud, la solution d’hébergement de fichiers : faisons un point quelques mois après sa création

A l’origine, ces anciens d’Owncloud souhaitaient créer une solution qui leur permettrait de concurrencer Dropbox. A l’inverse du géant du stockage dans les nuages, Owncloud devait permettre aux utilisateurs de garder la main mise sur leurs données. C’est ainsi qu’est née la solution créé par les allemands. Après plusieurs années, des frictions au sein de la structure ont donné lieu à quelques départs. Frank Karlitschek a donc choisi de créer Nextcloud qui est en quelque sorte un fork. Cela fait maintenant 5 mois que la solution a été mis en ligne et l’heure du bilan a sonné.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il est bon de rappeler ce que ce type de solution peut apporter. Que l’on soit un particulier ou une entreprise, les solutions d’hébergement ont une importance capitale. Je ne vais pas parler de l’installation en elle-même, qui peut être plus ou moins complexe pour certains. Toutefois, lorsque on souhaite disposer d’un espace de stockage, il peut être utile de le coupler avec une interface collaborative. C’est justement ce que propose Nextcloud. Si le Cloud de type Google et sa galaxie de services ne vous interesse pas ou vous fait peur. La solution développée par les équipes de Frank Karlitschek pourraient vous faire de l’oeil.

Dans Nextcloud, vous avez la possibilité d’accéder à une sorte de petit réseau social qui permet dans une certaine mesure de communiquer avec vos collaborateurs. Autour de ce concept s’articule différents services, calendrier, édition de documents, partage de fichier, appels audio et vidéo sécurisés, etc… La sécurité est également au centre des attentions de la firme. Tandis que des applications desktop et smartphones sont de la partie.

Nextcloud propose une solution pour le partage de fichiers sécurisés au sein d’Outlook

Sur son blog, l’entreprise montre une solution développée afin de sécuriser l’envoi de fichier via Outlook. Plutôt que passer par l’envoi d’une pièce jointe, un lien présenté comme étant sécurisé est créé que le correspondant pourra utiliser dans le but de télécharger un fichier hébergé sur Nextcloud. La solution a été développé en partenariat avec Assanti, une société basée aux Pays-Bas dont le travail consiste à garantir la sécurité des données de divers organismes financiers. On peut donc imaginer que cette solution de partage de fichier est relativement fiable. Seul hic, un abonnement de 5 dollars par an est demandé pour pouvoir utilisé ce nouveau service.

 

Nextcloud 11 est sorti entre temps

Le gros avantage de Nextcloud vis à vis d’Owncloud c’est son ouverture. Car l’entreprise mise sur la communauté pour faire avancer le projet donnant ainsi droit à des nombreuses extensions qui pourront être téléchargé au sein de la solution. Dans la mouture 11, la sécurité a été mis au cœur du développement. L’authentification à double facteur est annoncée avec le support de Kerberos. Tandis que la base de donnée se trouve revigorer avec des optimisations qui accélèrent le traitement des informations. La recherche inclut désormais le contenu des documents hébergés. L’interface utilisateur subit quelques retouches avec des améliorations significatives dans le système de partage de fichiers. Pour plus d’infos à ce sujet, c’est par là que ça se passe.

 

Source : BlogNextcloud

Crédit photo : BlogNextcloud

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.