Netflix : indice de performance d’avril 2017 1


Les mois se suivent et se ressemblent. Ainsi, Netflix vient de communiquer sur son indice de performance d’avril 2017. Le classement des FAI n’est pas chamboulé, on pourrait même dire que c’est d’une stabilité déconcertante. 

Netflix : le champion et le dernier de la classe sont toujours les mêmes

Tout d’abord, avant de débattre des débits mesurés et du classement en lui même. Il est bon de noter que Netflix précise que cela n’est en aucun cas représentatif des performances générales d’un FAI. C’est uniquement un outil utilisé à titre indicatif pour connaître le débit moyen lors des heures de fortes affluences sur son service. Les meilleurs FAI offriront donc une meilleure qualité de service à leurs abonnés. Ce qui par conséquent engendrera moins de coupures et des démarrages plus rapides. En gros cela peut donner une bonne visibilité des FAI qui donnent une qualité de service irréprochable aux heures de pointe.

 

Place au classement : SFR (THD) chute légèrement 3.66 Mbps, Bouygues Telecom idem avec 3.52 Mbps, Orange également avec 3.35 Mbps. SFR (HD) chute lui aussi avec 2,87 Mbps. Tandis que Free, le dernier de la classe comme à son habitude, est le seul à s’améliorer et passe de 2.36 Mbps le mois dernier à 2.46 Mbps. Néanmoins, pour ce dernier, ce n’est guère reluisant car il reste loin derrière ses petits camarades.

Netflix indice de performance avril 2017

Netflix indice de performance avril 2017

Il est évident que si la plupart des FAI tournent autour de plus de 3 Mbps. Free ne semble guère pouvoir remonter le classement. Comment cela peut-il s’expliquer ? Une restriction volontaire ? Rappelons que le FAI bloque l’application Netflix sur le Store de la Freebox Mini 4K. Impossible à savoir. Et il semble peu probable que cela évolue de si tôt. Cela me rappelle la guerre entre YouTube (Google) et Free à l’époque. Les abonnés sont-ils pris en otage ? Dans un bras de fer identique ?

Source : Netflix

Crédit photo : Netflix

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.