Netflix engrange plus d’abonnés que prévu et cartonne en bourse


Netflix attire de plus en plus de monde et devient une plateforme incontournable du Streaming. Portée par ses derniers succès, la saison 2 de Narcos et Stranger Things, la firme a de quoi entrevoir l’avenir sereinement. Sa capitalisation en bourse atteint les 50 milliards de dollars et la plateforme compte désormais 87 millions d’abonnés.

Netflix a le vent en poupe, ses productions connaissent le succès

La plateforme de SVOD a de quoi être fière de ses résultats financiers sur le 3ème trimestre puisque elles sont supérieures à ses attentes. La plateforme commence à récolter le dur fruit de son labeur, comme le rapporte TheVerge. Avec un investissement de 5 milliards de dollars dans ses productions, Netflix a posé les bases de solides franchises qui font son succès. Puisque il s’agit de Narcos dont la saison 2 a fait un carton ou encore Stranger Things. On pense également à House of Cards et Orange is the new black. La plateforme prévoit déjà un investissement plus conséquent, porté à 6 milliards de dollars l’an prochain.  Le modèle économique de la société basé sur les abonnements est jugé viable par les investisseurs après un bon en bourse de près de 20%. Ce qui place le montant de sa capitalisation en bourse à 50 milliards de dollars.

A lire : Netflix : le mode hors ligne est sur le Web et le mobile bientôt

Le PDG, Reed Hastings, a dû s’expliquer sur la fiabilité des estimations. Puisque Netflix tablait sur 2.01 millions d’abonnés supplémentaires à l’international, alors que la société en a acquit 3.2 millions. Certes, les explications sont plus simples à trouver lorsque l’on se trompe dans le bon sens des chiffres ! Le chiffre d’affaire augmente de 32% pour passer à 2.29 milliards de dollars. Le développement à l’international suit son court, avec plus de 130 pays et 22 langues pris en charge.

La Chine pas pour tout de suite… voir jamais !

Netflix a également communiqué sur son absence sur le marché chinois. La firme juge les réglementations trop contraignantes afin de pouvoir s’y établir. Elle va donc jeter l’éponge et signer des partenariats avec des acteurs locaux pour ainsi écouler des productions sous licences. Néanmoins, la plateforme de SVOD précise qu’elle n’y attend pas de retomber financière substantielle pour autant.

Source : TheVerge

Crédit photo : Netflix

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.