Microsoft quitte le marché des smartphones grand public 1


C’est un peu une surprise, nous venons d’apprendre que Microsoft va quitter le marché des smartphones. Cependant, c’est uniquement le marché grand public qui est visé, la firme va se concentrer sur les professionnels et les entreprises. 

Microsoft rompt avec le grand public pour recentrer sur les entreprises

Cette révélation c’est Vahé Torossian, vice-président de Microsoft, qui l’a confié à nos confrères du site Le Point. C’est un petit coup de tonnerre pour le marché du smartphone qui comptait à ce jour principalement 3 acteurs. Puisque on pouvait compter sur Android (Google), largement majoritaire en terme de part de marché, iOS (Apple) et enfin Windows Mobile (Microsoft). Nous relations d’ailleurs cette longue descente aux enfers le mois dernier. Puisque avec une part de marché inférieur à 5% sur la période avril-juin 2016, les ventes de terminaux Windows Mobile ne cessent de reculer. Il est normal qu’au bout d’un moment la firme prenne ce genre de décision. Certains attendaient d’ailleurs l’arrivée d’une éventuelle gamme Surface. Il ne faudra pas y compter, pour le moment en tout cas.

Pour justifier ce retrait, le VP de Microsoft confie à Le Point:

Le ticket d’entrée sur le marché des smartphones grand public est aujourd’hui trop élevé, nous faisons le pari d’un saut technologique dans quelques années, avec un changement de paradigme.

Vahé Torossian affirme donc vouloir se retirer temporairement du marché grand public, le temps que le marché du smartphone se transforme. La firme est semble-t-il ainsi tenailler par l’écrasante domination de Google et Apple sur ce marché. Microsoft ne semble alors pas avoir d’autres choix. Et prend la décision d’arrêter tout bonnement la construction de terminaux mobiles.

La firme avait pourtant beaucoup de projets dans la mobilité

Cette annonce est étrange car Microsoft a déployé d’énormes moyens pour inciter les développeurs à venir sur sa plateforme. Comme la grande convergence qui existe entre ces terminaux mobiles et les PC. Les utilisateurs apprécient grandement pouvoir effectuer des actions synchronisées entre leur mobile et leur ordinateur. Il semblerait à présent que les clients mobiles de la marque ne doivent se tourner vers les concurrents pour leur prochain achat de smartphone.

Un retour gagnant à moyen/long terme ?

En se tournant exclusivement vers le marché de l’entreprise, Microsoft oublie également une chose importante, le BYOD. Cette acronyme barbare vient de l’anglais « Bring Your Own Device » ou apporter vos appareils personnels. Cela signifie tout simplement qu’un certain nombre de salariés en entreprise utilise des terminaux personnels dans le cadre du travail. Cette pratique commence à se répandre de plus en plus. Le côté positif est économique pour l’entreprise, le point négatif étant la sécurité des données. It-Expertise référence d’ailleurs les principaux avantages et inconvénients en la matière.

Ensuite, si la firme de Redmond se tient trop éloigner du marché du smartphone, le risque sera de ne plus jamais arrivé à suivre le pas de Google et Apple. Ces derniers fourmillent d’idées afin de faire progresser le marché. Leurs services sont également au cœur de leurs stratégies que ce soit dans le domaine du Cloud et de l’intelligence artificielle. A vouloir rester cantonner uniquement au marché du PC, Microsoft risque d’y perdre des plumes puisque nous sommes à l’aube d’une grosse annonce du côté de chez Google. Avec Andromeda, le géant de la recherche tentera de percer également sur le marché de l’ordinateur personnel. Il ne restera plus qu’à espérer que ce retrait du marché grand public pour Microsoft restera bref et non définitif.

Source : LePoint et It-Expertise

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.