Microsoft continue sa vague de licenciement 2


Microsoft va bien, oui je dis bien. C’est une de ses branches qui va moins bien, celle de l’activité mobile. Ce dernier avait déjà annoncé en mai dernier 1850 postes en moins. A cela va s’ajouter à présent 2850 personnes supplémentaires.

Les suppressions d’emplois se poursuivent chez Microsoft

L’arrivée de Satya Nadella à la tête de Microsoft a rimé avec réduction des effectifs. Microsoft avait clairement annoncé la couleur, en disant vouloir faire un gros ménage du côté de la branche liée aux smartphones. Le plan initial de 1850 postes a été revu largement à la hausse puisque à l’heure actuelle, c’est 2850 autres employés qui vont être mis à la porte. Pourtant, Microsoft se porte plutôt bien. Les résultats qui ont été divulgué il y a dix jours le prouvent. La firme a fait pas moins de 22 milliards de dollars de résultat net.

Alors pourquoi autant de licenciements ?  Tout simplement car la branche qui va mal est celle liée aux mobiles et c’est à ce niveau que se passe le grand nettoyage. Microsoft n’arrive pas à faire le poids face à Apple (iOS) et Google (Android). Les chiffres du second trimestre le prouvent bien. Il a vendu seulement 1,2 millions de mobiles contre 8,4 millions l’an dernier pour la même période, soit environ 85% de moins. La chute est vertigineuse. Selon la SEC (Security and Exchange Commission),  à fin juin, Microsoft employait 114.000 personnes au niveau mondial. La restructuration prévue concernent donc 4.1% des effectifs de l’entreprise. Celle-ci devrait se dérouler progressivement jusqu’à la fin de l’année 2017.

A lire : SFR va mal, du changement en vue pour 2017

Aimant les films et séries, je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Me trouvant jamais très loin de mon smartphone ♥, je fouine sur le web à la découverte des dernières sorties.