Mark Zuckerberg, candidat pour les prochaines présidentielles ?


Mark Zuckerberg Président ? Non content d’être le patron d’une vaste entreprise, aurait semble-t-il des ambitions politiques. L’homme à la tête de Facebook est en train de faire une grande tournée américaine et les rumeurs s’affolent quant à ses ambitions. Son petit plus sur le CV : c’est un inconditionnel de Civilization !

Mark Zuckerberg président en 2021 ?

Ce cher Mark adore les défis et chaque année c’est l’occasion pour lui de s’essayer à autre chose. On se souvient de son apprentissage du mandarin ou encore de l’intelligence artificielle développée pour sa propre maison. Cette année, le milliardaire décide de faire le tour de sa contrée natale afin de rentrer en communion avec le peuple. Toutefois, cette petite ballade semblerait cacher quelque chose. On le sait, Mark Zuckerberg est quelqu’un d’ambitieux. D’après certains journalistes, il se pourrait bien qu’il puisse rejoindre la sphère politique. Alors qu’il avait une certaine phobie des caméras par le passé, ce dernier semble plus à l’aise à présent. Le boss de Facebook semble parfaitement maîtriser son image et certains le verraient bien futur président des Etats-Unis.

Qu’est-ce qui pourrait pousser le jeune patron à avoir de si grandes ambitions ?

L’élection récente de Donald Trump a récemment éclaboussé quelques grands noms de la high-tech. Facebook et Google se sont trouvés sur le banc des accusés. Le reproche principal qui leur est fait : mettre en avant des sites internet de désinformation. Les deux firmes ont donc décidé de s’allier pour lutter contre ce fléau. Plusieurs mesures ont ainsi été évoqué par les deux groupes. L’avenir nous dira si cela aura porté ces fruits ou non.

 

Ensuite, il s’avère qu’en bon Geek qui se respecte. Mark Zuckerberg adore les jeux où il faut dominer le monde. Sur sa liste, un jeu qui en dit long puisque il s’agit de Civilization. Un jeu mêlant stratégie, gestion et politique. C’est un excellent simulateur avant de passer aux choses sérieuses, dominer le monde pour de vrai en devenant président des Etats-Unis. Toutefois, il faut reconnaître qu’en étant à la tête de Facebook, il est déjà en quelque sorte le maître d’un monde virtuel très vaste.

Revenons aux choses sérieuses. Mark a prouvé de bien des manières qu’il s’intéresse à la politique en participant à un débat sur l’immigration, un sujet sensible aux Etats-Unis. Ou encore un document envoyé récemment aux marchés financiers américains dans lequel il évoque un potentiel poste au gouvernement. Il parle également de sa foi, qu’il dit avoir retrouvé. Une caractéristique importante pour un chef d’Etat aux US puisque Dieu dispose d’une place centrale. Cependant, il ne suffit pas de claquer des doigts pour devenir le futur président des Etats-Unis. Un long périple attend le jeune homme si ces ambitions se concrétisent. Cette tournée est peut-être la première brique d’une « Maison Blanche » qui se construit tout doucement. Dans tous les cas, l’avenir nous dira rapidement ce qui se cache dans la tête de Mark Zuckerberg.

Source : LeFigaro

Crédit photo : EricHammer

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.