Mammouth : les scientifiques vont le faire revenir d’entre les morts


Le mammouth est un animal mythique. Dans la catégorie je veux ressusciter une espèce animal disparu. Celle-ci se classerait en bonne position du classement. Néanmoins, bien que faisable, l’opération sera complexe à réaliser. La communauté scientifique travaille dur pour pouvoir y parvenir.

Mammouth, certaines espèces disparues il y a plus de 12.000 ans

Le mammouth est un lointain cousin de l’éléphant que nous connaissons. Il fait parti des éléphantidés, pour beaucoup ce n’est qu’un vulgaire éléphant avec des poils. Néanmoins, les différences avec son cousin sont un peu plus subtiles que ça. Les plus grand représentants de l’espèce pouvaient atteindre 5 mètres au garrot avec un poids de près de 12 tonnes. Ils ont également acquis une grande résistance au froid. Leur meilleure protection étant leurs célèbres poils, qui pouvaient atteindre 1m de long. Enfin, leurs défenses étaient relativement longues, la plus grande ayant été découverte mesurant 5m. Bien entendu, plusieurs espèces ont cohabité, ils ne furent pas tous aussi massifs. L’espèce la plus petite était d’ailleurs inférieur à la taille moyenne de l’Homme.

Des scientifiques se lancent un pari fou de faire revenir l’espèce à la vie

Ramener une espèce disparu à la vie est pratiquement impossible à l’heure actuelle. Pourtant le cas du mammouth est semble-t-il différent par rapport à d’autres espèces pour plusieurs raisons. Plusieurs spécimens ont par chance été parfaitement conservé dans les glaces. De l’ADN a pu en être extrait, et il se pourrait que bientôt un mammouth puisse refaire son apparition. Toutefois, cela ne serait sans doute pas une résurrection à 100% de l’espèce. Car pour parvenir à ce tour de force, un croisement avec un éléphant sera nécessaire. Lors d’un événement organisé par la communauté scientifique, l’AAAS, qui s’est tenu aux USA à Boston récemment. Plusieurs chercheurs ont fait part d’une technique ambitieuse pour arriver à ce résultat.

Un dispositif, le CRISPR, servira dans le but de modifier certains gènes. L’objectif étant d’utiliser un embryon provenant d’un éléphant afin d’y introduire le matériel génétique d’un mammouth. L’idée est audacieuse et pourrait donner naissance à un croisement éléphant / mammouth. Il faudra s’attendre à voir un éléphant poilu, en quelque sorte. Les chercheurs sont encore à un stade peu avancés. Il se pourrait que le fruit de leur travail sur la partie génétique ne soit pas encore finalisée au moins avant l’année prochaine.

 

De nombreux freins concernant le retour du mammouth

Comme toujours dans ce genre de cas. La communauté scientifique est partagée. D’un côté, certains pointent du doigt des problèmes éthiques et morales. Car les chercheurs se lançant dans cette aventure se prendraient pour « Dieu », d’après certains confrères préférant ne pas sauter ce pas. Toutefois, de nombreuses voies s’élèvent pour acclamer cette prouesse potentielle, notamment pour la sauvegarde d’une espèce animale disparue. Une chance pour elle de revenir d’entre les morts en quelque sorte.

Une gestation artificielle serait envisagée

Un point qui m’a particulièrement surpris. Les chercheurs envisagés dans un premier temps une insémination des embryons en prenant une éléphante. Cependant, disposer d’une femelle éléphant pour réaliser cette prouesse était jugé trop complexe à mettre en oeuvre. Ainsi, l’utilisation d’un utérus artificiel est envisagé. Bien que la technique soit encore à l’étude, notamment au Japon où des fœtus de chèvres ont servis de cobayes. Pour le moment, il semblerait que voir un mammouth même hybride ne soit pas à l’ordre du jour à court terme. Néanmoins, la science fait d’immenses pas en avant dans de nombreux domaines et on peut légitiment espérer les voir un jour ou l’autre. En revanche, quelles seraient les raisons de revoir les mammouths revenir à la vie ?

Les mammouths serviraient à lutter contre le réchauffement climatique

Certains scientifiques favorables au retour des mammouths pensent que cela nous aiderait à lutter contre le dérèglement climatique. En prenant le cas des sols en Sibérie qui dans le cas d’un dégel total pourrait dégager une quantité de CO2 immense dans l’atmosphère. Équivalent au double de ce que pourrait représenter toutes les forêts du monde si elles se mettaient à brûler. La présence de mammouth dans ce secteur aiderait à faire diminuer la température des sols de 8 à 12 degrés en Sibérie. Du moins c’est ce qu’avance certains chercheurs. Néanmoins, nombreux sont ceux qui ne partagent pas cet avis.

La vraie lutte contre le réchauffement climatique serait sans doute un vrai changement dans les habitudes de consommation de l’Homme. Le retour du mammouth ne se fera pas en claquant des doigts. Quant aux raisons qui poussent les scientifiques à faire revivre l’espèce, elles sont plutôt confuses.

Source : TheGardian / HuffingtonPost

Crédit photo :

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.