Le lait maternel pourrait nous débarrasser du cancer


Le cancer tue chaque année en France environ 150.000 personnes. C’est l’une des principales causes de mortalités dans le monde. Une équipe suédoise pense avoir trouvé une solution, notamment grâce au lait maternel. 

Lait maternel : il pourrait nous sauver la vie !

C’est une équipe de chercheurs suédois qui est à l’origine de cette découverte qui pourrait bien sauver la vie de bon nombre de personnes atteintes​ du cancer. Ce serait une protéine contenue dans le lait maternel qui pourrait littéralement bouleversé le monde médical. Du nom de Hamlet pour Human Alpha lactalbumin Made Lethal to Tumour cells. Catharina Svanborg dirige cette équipe de scientifiques et cela fait déjà deux décennies qu’elle espère trouver le remède miracle à ce fléau. On dirait que le travail et sa persévérance commencent à payer. Plusieurs expériences reposant sur des cellules cancéreuses ont été menés et l’utilisation d’Hamlet a permis à chaque fois de tuer ses cellules. Cerise sur le gâteau, contrairement à la chimiothérapie, les cellules saines ne sont pas attaquées par le nouveau traitement.

 

Précédemment cette technique a déjà permis de soigner certains cas de cancer, notamment celui de la vessie entre autre. La communauté scientifique semble emballer par les avancés de l’équipe suédoise. Désormais il ne reste plus qu’aux industriels de mettre en place une formule dans le but de commercialiser de nouveaux produits. Il reste encore du travail et beaucoup de temps s’écoulera d’ici à ce que cette protéine soit utilisée​. Toutefois on peut se féliciter de voir que ces chercheurs ont ouvert une nouvelle voie dans la lutte contre le cancer.

Il semblerait que l’équipe ne cherche pas à s’enrichir sur les travaux qu’ils ont effectués. Tous les bénéfices seront reversés à la société dans un but de recherche. Voilà un beau geste, plutôt rare et qu’il faut saluer.

Source : Telegraph

Crédit photo : Scienceetavenir

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.