iMessage : Apple peut communiquer certaines infos à la police


Des informations viennent d’apparaître sur la toile démontrant qu’Apple peut communiquer certaines informations concernant les échanges au sein de son application iMessage. Ce qui met un peu la firme dans une position délicate concernant la vie privée de ses utilisateurs. Alors que celle-ci se positionne généralement comme étant un rempart vis à vis des autorités.

iMessage : une menace pour les utilisateurs souhaitant rester anonyme ?

C’est un document qui a été mis en ligne par The Intercept. Puisque il est dit qu’Apple se réserve le droit de communiquer aux forces de police certaines informations liées à iMessage. En l’occurrence, ce sont les métadonnées stockées sur ses serveurs qui sont mises en cause. La firme indique donc que dans le cadre d’une enquête de la part des forces de police et sur présentation d’un mandat, ces données pourraient leur être communiqué directement. Néanmoins, The Intercept se veut pragmatique. Cela ne remet pas en cause la position d’Apple concernant la protection de la vie privée de ses utilisateurs. Cela souligne juste que la firme peut communiquer des informations dans un cadre légal.

iMessage Apple

iMessage Apple

Quelles informations sont stockées ?

Ensuite, la durée de conservation des données se veut relativement courte. Puisque il serait question d’une durée de 30 jours. A chaque fois qu’un utilisateur envoie un message via un smartphone de la firme par exemple, les serveurs de la firme vérifient que le destinataire est lui aussi utilisateur d’un iPhone. Si cela est le cas, alors le destinataire recevra son message via l’outil de messagerie d’Apple. Dans le cas contraire, c’est un SMS qui est envoyé.

Les messages échangés dans le cadre d’iMessage sont chiffrés de bout en bout. Leur contenu est donc uniquement lisible entre les terminaux qui communiquent entre eux. En revanche, les métadonnées qui rassemblent les informations suivantes : le numéro de téléphone, date, heure et adresse ip sont pour ces derniers conservés durant ce délai de 30 jours sur les serveurs de la firme. Cela reste en tout cas des informations sensibles. Et il est toujours bon de savoir quelles traces nous laissons sur les services que nous utilisons.

Source

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.