ICANN : La gouvernance d’internet vient de changer de main


C’était prévu voilà maintenant quelques semaines, le passage du flambeau s’est fait sans douleur. Puisque la gestion des noms de domaines via l’ICANN dans le giron des Etats-Unis depuis toujours vient à présent de s’internationaliser. Cela ne changera strictement rien pour le commun des mortels.

Ca y est, l’ICANN a transféré son pouvoir à l’international

Comme nous en avions déjà parlé précédemment, la gestion des noms de domaines n’est plus uniquement le travail des Etats-Unis. Cela a été annoncé via ce billet de blog de la NTIA. Donc depuis le 1er octobre, le changement de main de la gouvernance d’internet est effectif. Jusqu’à cette date, l’ICANN était géré par le ministère américain du commerce. C’était donc un organisme public sous la coupe des Etats-Unis. Depuis le changement, l’ICANN est devenu un organisme privé géré par des acteurs du Web issus de nombreux pays. Aucun gouvernement ou Etat ne pourra interférer dans la gestion de l’ICANN. C’est une avancée majeure pour la sauvegarde d’un Internet libre.

Ensuite, ce changement ne fait pas que des heureux, notamment aux Etats-Unis. Comme le souligne Les Echos, le débat politique fait rage actuellement durant la campagne présidentielle. D’un côté, les Républicains souhaitent en garder le contrôle tentant vainement de bloquer la transition. Les raisons sont telles que le risque de voir des Etats dictatorials en prendre les rennes. Tandis que de leur côté, l’administration Obama a accéléré le processus de transition pour ne pas être bloqué par les contestataires. Ce changement est également souhaité par les GAFA qui mettent en avant la promesse qu’a faite leur pays il y a de cela pratiquement 20 ans. Pour finir, ce changement de main ne changera en rien le fonctionnement du Web tel que nous le connaissons. Cela a été mise en place pour garantir l’impartialité de la gestion des noms de domaines. Nous verrons rapidement si cette mission sera une réussite ou alors un échec.

Sources : NTIA et Les Echos

Crédit photo : ICANN

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.