Huawei présente le Kirin 960 pour ses prochains terminaux


Huawei, la célèbre firme chinoise, vient de présenter son nouveau SoC, le Kirin 960. Celui-ci se montre plus puissant que ces rivaux actuellement sur le marché. En dehors des performances, la prise en charge des capteurs photos est améliorée, ainsi que la partie réseau.

Huawei met le paquet avec le Kirin 960

Une conférence s’est tenue en Chine et Huawei en a profité afin de présenter sa nouvelle architecture destinée aux terminaux mobiles. Nos confrères d’AndroidAutority étaient sur place afin de couvrir l’événement. Certains constructeurs décident de concevoir eux-mêmes leurs composants les plus importants de leurs terminaux. On peut citer par exemple Apple avec l’A10 fusion, Samsung avec son architecture ARM Exynos et enfin Huawei avec ses processeurs Kirin. Tandis que d’autres fabricants préfèrent passer par des marques comme Qualcomm avec ses Snapdragon pour ce citer qu’elle. L’avantage pour Huawei est de gérer toute la chaîne de bout en bout. Puisque ce dernier peut ainsi avoir le contrôle sur tout et décider de fournir des pilotes pour l’installation des dernières versions d’Android entre autre.

Qu’est-ce qu’il a dans le ventre ce Kirin 960 ?

Architecture

Commençons par son architecture, il est composé au total de 8 coeurs : 4 coeurs ARM Cortex A73 cadencés à 2.4 Ghz et 4 coeurs A53 cadencés à 1.8 Ghz. La finesse de gravure est de 16 nm. Ensuite, le Kirin 960 est le premier SoC à bénéficier du GPU Mali-G71 MP8, attendu notamment dans le futur Samsung Galaxy S8.

Benchmark

On continue avec quelques scores dans un benchmark puisque le constructeur l’a mis en face de ses rivaux. Il s’agit de GeekBench, en Single Core le Kirin 960 est distancé par le processeur A10 d’Apple. En revanche, en Multi Core c’est le Kirin 960 qui reprend la main face à ses concurrents. Le GPU est également passé sur le grill avec GFXBench cette fois. Le GPU est classé 2ème dans les deux tests, (Manhattan 1080p et T-Rex offscreen) derrière celui de la pomme. La marche chinoise relativise cependant ces scores GPU en montrant les bien faits de l’API Vulkan promettant entre 40 et 400% de performances supplémentaires. Nous avions d’ailleurs évoqué les bienfaits de l’API récemment.

Partie réseau

Le Kirin 960 inclut la LTE de cat 12 (téléchargement 600 mb/s) et cat 13 (envoi 150 mb/s), ce qui permet des débits théoriques maximum confortables. La marque met également en avant la prise en charge d’un large spectre radio allant de 330 Mhz à 3.8 Ghz. Cette spécificité permettra de prendre en charge tous les marchés mondiaux. La solution permet également une très bonne réception. Puisque Huawei indique que, même lors d’un déplacement en TGV, le terminal disposera d’une bonne accroche au réseau.

La photo mise en avant

Le constructeur en profite également pour parler de son nouvel ISP (image signalling processor). C’est un composant essentiel dans la gestion des images prises par les capteurs photos. Nous en avions parler hier avec Qualcomm notamment. Huawei a introduit les doubles capteurs photos cette année et continuera dans cette voie là dans son prochain flagship. Le fabricant tacle l’iPhone 7 Plus en indiquant que sa nouvelle solution le dépassera en terme de qualité d’image avec un résultat plus proche de la perception de l’oeil humain. Bien que cela dépende principalement des capteurs photos qui seront utilisés, la marque met en avant différentes prises en charge. Comme par exemple, les longueurs de focales et un meilleur champ de vision que précédemment. On imagine facilement que Huawei nous décrit là son prochain flagship.

D’autres apports…

Huawei en profite pour mettre en avant une autonomie accrue. L’exemple de Pokémon Go a été évoqué ainsi l’ancienne génération ne permettait qu’une demi journée de jeux, tandis que le Kirin 960 permettra de tenir 1.2 jours. Il faudra voir comment cela se traduira à l’usage. La sécurité est également au centre des préoccupations avec les paiements sans contacts. Puisque les algorithmes de cryptage font partie intégrantes du SoC. Huawei a travaillé main dans la main avec certaines instances bancaires. Pour conclure, la marque n’a pas communiqué sur la présence du SoC dans un quelconque terminal. Mais il est raisonnable de penser que le Kirin 960 sera présent dans le Mate 9 qui sera présenté le 3 novembre.

Galerie d’images :

Source : AndroidAutority

Crédit photo : AndroidAutority

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.