[IFA 2016] HTC One A9S : la nouvelle mouture au rabais S comme Slow... 1


Le constructeur récidive cette année en présentant le HTC One A9S puisque l’an dernier il avait montré son One A9. Voyons voir de plus près sa proposition afin de voir ses forces et ses faiblesses.

HTC One A9S, à qui se destine ce produit ?

L’année dernière, HTC proposait son One A9 à un prix relativement piquant. Voyons voir si en 2016, le produit vaut le détour ou non. Pour commencer, le HTC One A9 présenté l’année dernière avait subit quelques critiques vis-à-vis de son design trop similaire à l’iPhone 6. Cette année, le design sera assez similaire, le constructeur ne souhaitant pas bouger d’un iota malgré la levée de bouclier. Concernant les caractéristiques du produit, celles-ci évoluent sur pas mal de points, voici les détails :

  • Ecran Super LCD de 5″ 720p
  • MediaTek Helio P10 8 coeurs, 4x 2 Ghz et 4x 1.1 Ghz
  • 16 Go de ROM avec 2 Go de RAM / 32 Go de ROM et 3 Go de RAM
  • Capteur frontal : 5 MP et dorsal : 13 MP
  • Batterie 2300 mAh
  • Wi-Fi a/b/g/n (pas de compatibilité avec la norme ac)
  • Capteur d’empreintes, NFC
  • Tarif : aucune annonce pour le moment
  • Sortie : vers la fin de l’année

Comme on peut le voir, le HTC One A9S bénéficie de nombreuses caractéristiques qui le mettent un cran en dessous du One A9. On peut donc comprendre par là que la donne a changé. On imagine que la firme proposera ce mobile à un tarif très inférieur à celui de l’an passé. Puisque la configuration est bien en dessous sur de nombreux points. Car le choix d’un écran disposant d’une technologie d’affichage différente peut à la limite se comprendre. En revanche, proposé du 720p ne tient pas pour un smartphone milieu de gamme de 2016. Il serait étonnant de voir ce modèle proposé à plus de 400 € lors de sa sortie. En tout cas de mon point de vue. Surtout aux vues des carences techniques comme l’absence du Wi-Fi ac.

Source

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.