Greffe de la tête : avant l’homme, une première réussite chez le singe


J’ai récemment évoqué la première greffe de la tête humaine qui devrait avoir lieu vers la fin de l’année. Toutefois, une autre expérimentation a été mené précédemment chez le singe. Avec une certaine réussite, même si le primate n’a pas survécu très longtemps à ce procédé. 

Greffe de la tête : un singe a déjà survécu à cette opération

Le Dr. Sergio Canavero est un homme qui ne fait pas l’unanimité dans la communauté scientifique. C’est un neurochirurgien avant-gardiste qui souhaite, ni plus ni moins, pratiquer une greffe de la tête, d’un homme sur le corps d’un autre. En dehors des problèmes éthiques que cela peut susciter. De nombreux problèmes techniques demeurent. Toutefois, le Dr. Sergio Canavero a pratiqué l’opération sur un millier de souris. Certaines ont d’ailleurs pu retrouver des fonctions motrices sur les 4 membres. Un exploit médical certain. Car si la moelle épinière est sectionnée​, il était inconcevable qu’un être vivant puisse survivre à un tel traitement. Pourtant il semblerait que la technique du médecin ait pu aller au-delà de beaucoup d’embûches.

 

Dr. Sergio Canavero, un fou ou un génie ?

La question se pose, de nombreuses personnalités dans un premiers temps décriées pour leurs idées ont ensuite été considéré comme de véritables génies dans leurs domaines de prédilection. L’avenir nous dira si le Dr. Sergio Canavero fait parti de cette élite ou non. Pour ma part je reste sur mes réserves bien que les travaux de ce personnage m’intrigue au plus haut point. Car malgré toutes les difficultés, moelle épinière, reconnecter toutes les fibres nerveuses, préserver les fonctions cognitives sans parler du rétablissement du flux sanguin dans le cerveau. Le Docteur est persuadé d’arriver à relever ce défi.

Un singe à survécu à une greffe de la tête

Comme le révèle LePoint, le médecin tant décrié par ses pairs, est pourtant arrivé à greffer la tête d’un singe sur le corps d’un autre. Et le laisser en vie durant 20 heures d’affilé. Toutefois, l’opération ne s’est pas aussi bien déroulée​ qu’espérer. Le primate n’a pas recouvert ses fonctions motrices car le neurochirurgien n’est pas parvenu à rétablir les connexions nerveuses au niveau de la moelle épinière. L’afflux sanguin lui a par contre été rétablie. Sa tête a été refroidie préalablement dans un état d’hypothermie. Ce qui a permis à cette opération difficile de connaître un succès partielle. Il a été néanmoins décidé de mettre un terme à la vie de l’animal pour des raisons morales. Cependant, l’animal n’a subit aucunes​ lésions​ cérébrales, ce qui est déjà miraculeux en soit !

Une opération sur l’homme programmé à la fin de l’année

Le Dr. Sergio Canavero va à présent se concentrer sur son opération finale, c’est à dire la greffe de la tête d’un homme sur le corps d’un autre en état de mort cérébrale. Il a encore du temps pour parfaire sa technique afin d’arriver à un résultat prometteur. Nul doute que le personnage est en train de s’entraîner à cet exercice. Il a notamment concentré ses efforts en Corée du Sud à l’université de Konkuk. En s’entraînant non seulement sur des souris mais également des cadavres humains.

Pour mémoire, le premier volontaire à la greffe de la tête est un russe du nom de Valery Spiridonov. Ce dernier est atteint d’une maladie rare, l’amyotrophie spinale, son corps lui fait subir une sévère atrophie des muscles. Le rendant particulièrement dépendant des autres. Si l’opération venait à se couronner de succès. Nul doute que sa vie en serait littéralement transformée​. Sans oublier que le Dr. Sergio Canavero entrerait de facto dans l’Histoire. Le succès de l’opération pourrait également soulever des questions éthiques. Par exemple, dans le cas où Valery Spiridonov comptait avoir des enfants, qui en serait le père ? Lui ou l’ancien propriétaire du corps dont il est devenu l’hôte ?

La science nous réserve sans doute encore de belles surprises dans un avenir plus ou moins proche. Cependant, la morale et l’éthique vont souvent être au cœur de nombreux débats, dans les années à venir. Et notamment avec ces progrès scientifiques qui s’enchaînent.

Greffe de la tête : une première opération sera pratiquée en décembre

 

Source : LePoint

Crédit photo : VivreDemain

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.