Google Brain : deux IA communiquent avec leur propre chiffrement 1


Le chiffrement est au cœur des préoccupations des grandes multinationales du net. Google Brain a pratiqué un test de communication entre 2 IA. Tandis qu’une 3ème devait intercepter les messages, quelle surprise quand ils découvrent sous leurs yeux que les IA ont ainsi réussi à chiffrer leurs communications. Et même mieux à contrecarrer les plans de la 3ème IA qui tentait d’intercepter leurs communications.

Google Brain surprend tout le monde avec cette découverte

Alors que Google dispose déjà d’une certaine expertise dans le domaine de l’intelligence artificielle, je pense notamment à Deepmind ou encore à Assistant. Voilà que le géant du net revient sur le devant de la scène après une découverte partagée par ces chercheurs, Martin Abadi et David G. Andersen. Ces derniers travaillent donc dans l’apprentissage profond ou plutôt automatique (deep learning). Ils conçoivent donc des technologies d’apprentissage qui imitent le cerveau humain via un réseau de neurones artificiels. Leur but étant de disposer aussi d’une IA (intelligence artificielle) qui soit suffisamment autonome pour apprendre toute seule.

Les travaux de Google Brain ont donc connu un nouveau tournant. Puisque les chercheurs sont parvenus à faire communiquer deux IA entre elles nommées Alice et Bob. Tandis que de son côté, une troisième IA du nom d’Eve avait pour but d’intercepter leurs communications. Sous leurs yeux ébahis, ils découvrent donc que sans avoir mis en place d’algorithmes spécifiques, Alice et Bob sont parvenus à sécuriser leurs communications au moyen d’un chiffrement. Eve est néanmoins parvenue à intercepter certaines communications. Cependant, l’exploit est remarquable car nous ne sommes qu’aux prémices de ce que permettra bientôt l’IA. Donner la faculté à une machine d’apprendre seule est pour certains un danger comme l’évoquait déjà Elon Musk. Certains géants ont d’ailleurs créer un groupement afin de mettre en commun leurs avancées et réfléchir aux risques potentiels de leurs découvertes.

Source : Google Brain

Crédit photo : Google

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.
  • Philip Andrews

    Et moi je propose qu’au moment ou l’IA commence a prendre contrôle de la planète des humains, on aura une guerre nucléaire pour en finir avec l’affaire. Apres, on peut recommencer avec les humaines intelligents qui développent eux mêmes et pas les machines de l’IA pour une science plus avancée et amicale a la Terre. La science biologique est le rêve pas la science mécanique et d’IA…