Google Assistant : une intelligence artificielle multi-plateformes


Google Assistant prendra place non seulement dans Home, mais également dans les derniers smartphones Pixel. Cependant, ce n’est pas tout. La firme compte bien pousser son produit dans d’autres gammes (les objets connectés, les voitures via Android Auto). Les développeurs seront également mis à contribution afin d’étoffer les capacités d’Assistant.

Google Assistant veut être vraiment partout

Nous avions déjà abordé le cas de Google Assistant lors de la présentation de Google Home. Nous revenons aujourd’hui de manière plus approfondi sur le cas de celui-ci qui a été présenté en grande pompe lors de la conférence de Google. L’avenir de la mobilité, de l’informatique personnel, ainsi que du numérique passera par l’intelligence artificielle. Celle-ci va révolutionner notre quotidien dans les années à venir que ce soit dans l’interaction avec nos terminaux et outils informatiques. Mais cela va également nous permettre de nous simplifier la vie en disposant d’un outil qui nous comprend, sait ce que l’on aime et sera attentif à nos projets quotidiens. Aujourd’hui, il existe déjà dans une version moins abouti que ce que va proposer Google.

Google Now, l’ancêtre !

C’est l’assistant par défaut d’Android depuis 2012, celui-ci permet beaucoup de choses. Pour commencer, son interface se compose de « cartes ». Ces dernières permettent de montrer une image et du texte en lien avec des services ou le Web. Par exemple, les rendez-vous du jour s’afficheront directement via cet espace dédié. Le petit plus sera par exemple lorsque une adresse est renseignée, d’avoir une carte Google Maps montrant le trajet à emprunter. En cliquant dessus, vous aurez instantanément Maps qui va se lancer pour vous assister dans la conduite vers votre destination. De plus, la carte Maps vous permettra de retrouver votre véhicule lorsque vous vous garez quelque part. Pratique quand on est pressé et pas forcément concentré ou tête en l’air.

Ce n’est qu’un échantillon des possibilités de Now. Néanmoins, c’est un exemple parfait des possibilités qu’offre aujourd’hui une intelligence artificielle. Car celle-ci se doit d’aller aux devants de nos désirs et de nos souhaits. Bien que pratique, Googe Now n’est pas au niveau des attentes de Google. La firme veut aller plus loin. Elle est persuadée que l’avenir se jouera dans ce nouveau marché grandissant. Comment cela va-t-il se traduire ?

Machine learning

Assistant sera capable de tout apprendre sur vous, vos données et vos besoins. Ce ne sont pas des algorithmes classique qui sont utilisés. Afin d’arriver à quelque chose de plus naturel et d’humain, il faut mettre en place un nouveau concept. Cela passera par le Machine learning ou la notion de l’apprentissage automatique en français. Pour faire fonctionner cette notion, Google Assistant puisera massivement dans le Cloud. Lorsque on utilise les services de Google, nous laissons des traces partout sans nous en rendre compte. Que ce soit des informations liées à nos recherches sur le moteur de la firme, notre géo-localisation, ce que nous aimons faire, nos films préférés, nos restaurants habituels, nos mails, etc… Tout cela est en réalité un flux d’information que décortique le Cloud de Google.

Les nouveaux outils de Google dans le traitement de ces flux résident par l’apparition d’un nouveau service : Google Assistant. Il va tâcher d’apprendre et de comprendre notre mode de vie et nos habitudes. Son unique but sera de servir d’interprète ou plus précisément d’interface Homme-Machine. Omni-présent, il devra s’acquitter de plusieurs fonctions pour nous permettre des interactions vocales qui vont se traduire parfois par une action. Par exemple, envoyer un SMS (il est déjà présent dans Google Allo), connaître la météo de demain sont des actions simples. Nous pourrons aller plus loin en lui demandant d’ouvrir la porte de garage, allumer la lumière, commander un Uber ou accéder à d’autres services. Ce qui nous amène au point suivant.

Un SDK pour les connecter tous à Google Assistant

Avec la capacité d’apprentissage et de compréhension d’Assistant, il est naturel que la firme ne cantonne pas son intelligence artificielle qu’à ses propres services. Puisque il sera possible pour les éditeurs et développeurs de connecter leurs produits et services à l’IA de la firme de Mountain View. Un SDK sera prochainement proposé afin de facilité la connexion et la communication entre les partenaires de la firme et Assistant. Cela permettra d’étoffer grandement les possibilités.

Nous pourrons commander par la voix les objets connectés de la maison. Les produits issus de la domotique de chez Samsung et Philips sont dorénavant pris en charge. On imagine que d’autres partenaires seront rapidement sur les rangs. Ensuite, Google Home sera rapidement le centre névralgique de la maison grâce à ses possibilités issues de sa fusion avec Assistant. Ce n’est pas tout, le SDK permettra de transposer ce derniers dans des déclinaisons infinies. Nous le retrouverons partout dans notre quotidien, voitures, maison, ordinateurs, smartphones, objets connectés,… Les possibilités semblent infinies. Le futur est en marche et nous ne sommes qu’aux prémices des nouvelles possibilités que peut offrir ce nouvel outil.

Source : YouTube

Crédit photo : Site de Google Assistant

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.