CES 2017 : Faraday Future présente la FF91 Tesla en ligne de mire


Faraday Future est une start up qui souhaite devenir rapidement un grand constructeur de voitures électriques. Un peu à l’image de Tesla, la présentation de son premier modèle commercial la FF91 a permis de constater que la jeune pousse n’a pas chômé.

Faraday Future présente la FF91, un bolide qui sortira en 2018

La firme vient de présenter en grande pompe, en marge de l’ouverture du CES, son premier véhicule commercial, la FF91. Comme l’annonce Forbes. Toutefois, il ne faudra sans doute pas s’attendre à un véhicule accessible à toutes les bourses. La voiture électrique dispose d’une puissance moteur équivalente à 1050 CV. Ensuite, elle sera également semi-autonome. De quoi titiller la concurrence, Tesla en tête, d’ailleurs Faraday Future cite même Ferrari, c’est dire. Cependant, pour acquérir ce beau joujou, il faudra tout d’abord passer par la case pré-commande. Bien que le tarif final reste inconnu, les premiers acquéreurs devront débourser 5000 dollars afin de pouvoir tâter leur bolide l’an prochain. Une technique qui ressemble d’ailleurs beaucoup à celle de Tesla avec son Model 3, sauf que le prix de ce dernier est connu.

Néanmoins, je ne peux m’empêcher de penser que cela ressemble plus à du financement participatif qu’à autre chose. La jeune firme est dans la tourmente, l’une de ses usines qui devait sortir de terre au Nevada prend du retard. Faraday Future l’a d’ailleurs reconnu, le géant chinois LeEco est d’ailleurs l’un des investisseurs principaux de l’entreprise. Actuellement empêtré dans certaines difficultés financières, le groupe a du mal à tenir la barre en ce moment. Plusieurs départs concernant des cadres importants au sein du constructeur automobile n’augure rien de bon pour l’avenir. Espérons pour eux et les clients potentiels que ce passage à vide n’est que temporaire.

Source : Forbes

Crédit photo : Variety

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.