Facebook et WhatsApp font machine arrière sur le partage des données Et dire que c'était pour notre bien


Depuis cet été, Facebook et WhatsApp avaient décidé de mettre en place un système de partage de données entre leurs services. Pour la firme de Mark Zuckerberg, il est question de se servir de ces informations à des fins publicitaires. Cependant, cela n’a pas été du goût de tout le monde. Désormais, les deux firmes ont décidé de le stopper.

Facebook et WhatsApp pris dans un étau décident de stopper le partage de données

C’est sans doute les foudres des différentes CNIL européennes qui ont décidé les deux firmes de stopper ce partage de données. Puisque comme nous l’annoncions récemment, le groupe de l’article 29 demandait des comptes à la firme. Désormais, il semblerait bien que Facebook et WhatsApp ont décidé de mettre un terme à ce partage de données. Un soulagement pour bon nombre d’utilisateurs qui n’ont certainement pas vu d’un bon oeil ce changement de politique soudain. Ainsi, les données qui devaient être utilisé par le réseau social à des fins publicitaires ne seront pas utilisées afin d’être échangé. De plus, WhatsApp mettait en avant le fait de ne pas disposer de pub à l’époque du rachat par Facebook.

Cependant, tout n’est pas fini. On attend d’ici la fin du mois des nouvelles du groupe de l’article 29 qui est censé prendre une décision concernant le sort qu’il réserve à Facebook et WhatsApp. D’ailleurs, ce ne sont pas les seuls puisque Yahoo est également dans le collimateur. Surtout depuis que la société est empêtré dans un fiasco concernant le traitement de masse d’informations personnelles de bon nombre d’utilisateurs. Vous l’aurez compris, la fin d’année risque d’être chaude concernant l’actualité.

Source : LeMonde

Crédit photo : WhatsApp

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.