Facebook Messenger : Eko, un virus se transmet via un plugin


Facebook Messenger est utilisé par des hackers afin de propager un virus avec des messages accrocheurs. Bien que les utilisateurs prudents éviteront d’ouvrir le contenu de ces correspondances. Certains moins méfiants pourraient très bien se faire avoir.

Facebook Messenger : comment fonctionne Eko ?

Le réseau social de Mark Zuckerberg est actuellement touché par une attaque provenant de personnes malveillantes, indique Le Figaro. Se faisant passer pour vos amis et utilisant une combinaison assez accrocheuse : « votre prénom + vidéo + votre photo de profil pour l’illustrer ». Ensuite, direction un faux YouTube si par malheur vous cliquez sur le lien. Si vraiment vous voulez continuer l’aventure, la fausse plateforme de streaming vous demandera de télécharger une extension pour le navigateur Chrome. Voilà, vous avez télécharger et installer l’extension qui est en fait un virus du nom d’Eko. Ce dernier pour se propager va accéder à votre liste de contacts Facebook. Il enverra des messages et ainsi continuera sa progression. Le risque étant d’avoir son mot de passe Facebook piraté et éventuellement d’autres informations stockées dans Chrome ou Facebook.

A lire : QuadRooter, est-ce une menace sérieuse ?

Ce n’est pas la menace la plus dangereuse au monde. Néanmoins, le procédé est efficace. Bien que Facebook minimise ce mal en indiquant que seule une poignet d’ordinateurs a été infecté. Facebook Messenger sera peut-être surveillé afin de limiter les dégâts. Cependant, si vous aviez installé par malchance ou méconnaissance cette extension sur votre navigateur Chrome, vous avez la possibilité de la supprimer rapidement. Il faudra pour se faire aller dans les paramètres de votre navigateur. C’est la première fois que la plateforme est visée par ce type d’attaque. Ainsi, la firme a décidé de prendre quelques précautions. Lorsque Facebook détectera une activité suspecte provenant d’un ordinateur, ce dernier soumettra des liens à l’utilisateur, provenant de partenaires liés à la sécurité, antivirus par exemple. L’idée est bonne, pour ne pas laisser les utilisateurs sur le carreau.

Source : Le Figaro

Crédit photo : Facebook

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.