Facebook développe une IA pour détecter des envies suicidaires


Facebook travaille beaucoup ses algorithmes afin de faire évoluer au mieux son service. Néanmoins, les derniers travaux en cours sont pour le moins originaux. Car le réseau social le plus utilisé au monde souhaite mettre en place un outil de prévention du suicide.

Facebook travaille sur un outil de prévention du suicide en utilisant l’IA

D’après les données de Facebook, toutes les 40 secondes une personne se suicide quelque part dans le monde. La tranche d’âge la plus touchée serait les 15-29 ans. Le réseau social de Mark Zuckerberg pense être dans une bonne position pour justement agir dans une optique préventive. Une intention louable, de plus Facebook semble avoir des outils taillés sur mesure. Comment cela fonctionne ?

L’IA est plus sensible que les humains pour déceler un comportement suicidaire

C’est triste à dire, d’après la firme, l’IA serait capable de déceler des comportements anormaux. En scannant les commentaires ou les statuts que l’on poste, l’IA sera capable de déterminer si un utilisateur serait capable d’en arriver à ce genre d’extrémité. Alors que la plupart des gens n’aurait strictement rien pressenti.

 

Une équipe travaillant au sein de la firme est d’ailleurs dédiée à ce type de cas de figure. Toutefois, leur rôle se limite à communiquer le numéro de téléphone d’un service dédié ou à mettre en relation cette personne avec l’un de ses amis. Il devient évident que rajouter cette corde à son arc déjà bien garni est un plus non négligeable. Cela est notamment révélateur sur la façon dont sont traitées nos données via les réseaux sociaux. Ce dernier semble mieux nous connaître que nous même. Flippant…

 

Source : NewsRoom

Crédit photo : Facebook

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.