Drone : un parachutiste se fait porter pour réaliser un saut


Si tout le monde connaissait le base jump ou encore le plus traditionnel saut en parachute. Le « Drone Jump » lui n’est pas encore démocratisé. Ainsi, un parachutiste a décidé de se faire porter par un drone dans le but de réaliser un saut. L’exploit permettra de mettre en lumière la société qui est derrière cet événement. 

Un parachutiste effectue un saut depuis un drone

L’exploit a été réalisé par un parachutiste letton. On peut dire que celui-ci a fait dans l’original, il est d’abord monter en haut d’une tour. Ensuite, un drone énorme (28 rotors la bête) est venu le récupérer pour emmener le casse cou un peu plus haut. Il a donc fallu attacher le parachutiste à ce véhicule d’un nouveau genre. Après avoir grimper à une altitude de plus de 300 m, le parachutiste s’est détaché du drone pour effectuer son saut. Il suffit de regarder la vidéo pour apprécier comme il se doit l’événement.

 

Le Drone Jump aura notamment permis de mettre en évidence un nouveau type de drone capable de transporter des charges lourdes. On parle ici d’une société Aerones, qui souhaiterait commercialiser son produit notamment pour les secours. Il arrive que certains endroits soient inaccessibles​ et cela permettrait à ces derniers d’intervenir en toute situation. La société précise dans un document hébergé sur Google Drive que son drone peut soulever jusqu’à 200 Kg.

D’autres caractéristiques étonnantes ont été communiqué. Ainsi, il est possible d’atteindre une vitesse de pointe de 150 km/h avec ce drone. Tandis que son autonomie est de 10 minutes. Le prix est en adéquation avec les performances de l’appareil car il est proposé à plus de 30.000 dollars. Toutefois, ce n’est pas un engin qui marche sur les plates bandes de DJI ou encore Parrot. Car Aerones ne cible pas le grand public. Encore heureux, imaginez le nombre de personnes qui s’enverrait en l’air avec ce joujou…

Crédit photo : Aerones

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.