CNC : grand succès pour la SVOD en France l’année dernière


L’année 2016 semble avoir été une période faste pour les acteurs de la SVOD. Ainsi, le CNC vient de dresser un bilan qui communique quelques chiffres intéressants​. Netflix et SFR Play tire leur épingle du jeu, contrairement à Canalplay qui semble ne plus séduire autant.

Le CNC confirme le grand succès remporté par les offres de SVOD

Bien que l’on sen doute un peu, notamment au vue des excellents chiffres de recrutement de Netflix. Le centre national du cinéma publie une étude qui démontre l’engouement des français pour ces offres. Pour rappel, la SVOD est un service de vidéo en ligne par abonnement, qui permet de consulter films et séries entre autre sans avoir à payer à l’acte. L’année 2016 a été une période relativement fructueuse pour les acteurs en place. Car en 2016 il est question d’un bon de 32% par rapport à l’année précédente.

 

D’après le CNC, c’est Netflix et SFR Play qui s’en sorte le mieux. Canalplay aurait perdu quelques plumes durant cette même période. Amazon Prime Video est encore relativement récent sur notre marché, toutefois l’américain contribue à offrir un choix supplémentaire à tout le monde. En terme de valeur, le marché est estimé à hauteur de 109 millions d’euros en 2016, contre 82.5 millions d’euros l’année précédente et 29.2 millions d’euros en 2014.

La VOD, les achats à l’acte pour visionner du contenu (films et séries), ne sont pas en reste pour autant. Ainsi, cela regroupe les achats définitifs sous forme de téléchargement et des locations. Le marché augmente légèrement par rapport à l’année précédente, représentant 235.2 millions d’euros tout de même. Je serais curieux de voir la tendance d’ici l’année prochaine.

La TV sur la fin ?

L’avenir semble radieux pour la SVOD, qui pourrait faire du mal à la vieillissante TV. TF1 et M6 semblent pâtir douloureusement de cette concurrence, fuite des annonceurs et productions​ originales coûteuses. Ne jouant pas franchement en leur faveur, ces derniers souhaiteraient faire rentrer de l’argent frais en taxant les FAI. Ce qu’Orange et les autres FAI voient d’un très mauvais oeil ne souhaitant pas payer un « impôt privé ». Tandis que les fréquences de la TNT leur ont été attribué gratuitement. Contrairement aux licences 3G/4G entre autre qui ont coûté plus qu’un bras aux opérateurs.

TF1 : Orange n’a pas peur des menaces de la chaîne de TV

 

Source : CNC

Crédit photo : Hulu

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.