Chine : des amendes pour faire rentrer dans le rang les internautes


La Chine n’est pas un pays très ouvert concernant la liberté d’expression. Elle le prouve une nouvelle fois en prenant des mesures inédites. Ainsi, les internautes chinois qui surfent sur des sites interdits​ par le régime pourraient devoir payer une amende.

Chine : des amendes pour les récalcitrants

Internet est un espace de liberté c’est un fait. Sauf que dans certains pays, cet espace est quelque peu surveillé. Ainsi, la Chine impose de nombreuses restrictions d’accès sur de nombreux sites Web. On peut citer Google, Facebook et Twitter qui sont considérés​ comme indésirable par les autorités chinoises.

 

Toutefois, les internautes chinois ne se laissent​ pas facilement berner. Car ces derniers sont très nombreux à utiliser des VPN afin d’avoir un accès internet ouvert. Il faut dire que les sites bloqués sont très nombreux, on pourrait presque assimiler cela à un réseau local géant. Plutôt qu’à un accès Web digne de ce nom. Désormais les autorités de Chongqing mettront une amende aux récalcitrants tentant de déjouer la censure.

Une loi controversée​

Les internautes chinois passant par des VPN pourraient être sous le coup d’une amende pouvant atteindre 2000 euros. Une somme pour le moins dissuasive. Le gouvernement n’a pas détaillé les moyens mis en oeuvre dans le but de repérer les récalcitrants. On peut facilement imaginer que les FAI locaux puissent jouer un rôle majeur dans cette traque numérique. Pour mémoire, les VPN modifient l’accès Web de la personne qui l’utilise. Ce dernier dispose dans la plupart du temps d’une adresse IP étrangère. Tandis que les communications sont chiffrées pour plus de sécurité. J’ai abordé le sujet récemment.

Cependant, les FAI ont sans doute le moyen de déceler ce genre de manipulation. Les autorités se donnent jusqu’à l’année prochaine afin « d’assainir » la situation. Nous verrons rapidement si cela porte ces fruits. Dans tous les cas, sal temps pour la liberté d’expression en Chine !

Source : RFI

Crédit photo : LePoint

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.