Blade Shadow : votre PC Gamer dans un Cloud français


On entend très souvent parler de Cloud pour toutes sortes de choses : stockage, mails, streaming. En revanche, rarement pour du Cloud Gaming. Bien que l’idée ne soit pas nouvelle en soit, une jeune pousse française, Blade avec Shadow, décide de s’attaquer à ce marché avec comme mot d’ordre un service de qualité sans latence.

Blade va lancer le Shadow, un service de Cloud Gaming

Le concept du Shadow est le suivant : l’utilisation ici du Cloud ne permet pas uniquement d’accéder à des informations ou a des données. Pour le bon fonctionnement d’un jeu, il faut que ce Cloud permette plus. Il doit imiter le fonctionnement d’un PC destiné à des joueurs, avec tous les composants haut de gamme qui vont avec. Ensuite, les jeux ne sont pas de simple vidéo comme Netflix ou YouTube puisque il faut interagir. Et le temps de réaction est primordial, on appelle cela la latence. Si celle-ci est élevée, il sera pratiquement impossible de jouer à un FPS (jeux de tir à la première personne). Cela se complique quand la connexion internet n’est pas en fibre optique dans son propre foyer. Comment s’en sort l’offre de Cloud Gaming de Blade ?

La promesse de l’entreprise semble simple : permettre à n’importe quelle personne disposant d’un ordinateur d’entrée de gamme de pouvoir jouer aux derniers grands hits avec une qualité de PC haut de gamme. Cela peut paraître fou mais l’entreprise semble pouvoir y parvenir. Car elle met en avant des partenariats qu’elle a noué avec des joueurs professionnels. Comme vous pouvez l’imaginer, ces derniers sont très stricts en matière de réactivité, la latence devant être la plus faible possible. Le pari semble réussi car ces derniers semblent conquis par l’offre de la jeune start-up.

Comment se présentera l’offre, date de sortie ?

Pour le moment, comme l’indique Le Figaro, il serait question d’une limite de 500 personnes disposant de la fibre optique. Avec un tarif qui est dans une fourchette de 30 à 40 euros par mois. Sa disponibilité serait pour la fin de l’année, bien que l’entreprise ne prend pas de risque en s’avançant trop. Par la suite, les clients ne disposant que d’une connexion ADSL pourront bien sûr en profiter. Le service proposera une qualité d’image élevée avec une définition 4K à 144 hz. De quoi mettre l’eau à la bouche de beaucoup de monde. Des jeux comme Overwatch feront parti du catalogue. Pour le moment, on ne sait pas exactement comment se composera ce dernier. Il faudra encore être un peu patient pour en savoir d’avantage à ce sujet.

A lire : Microsoft et Adobe : nouveau partenariat basé sur le Cloud

Ce business modèle présente de nombreux avantages pour les gourmands en matière de jeux vidéo. Pour une somme raisonnable, pouvoir jouer à ces jeux en qualité optimale en permanence. Sans même avoir à se soucier de mettre à jour son matériel, puisque tout se fait tout seul grâce au Cloud du Shadow. On imagine facilement ce service prendre sa place aux côtés de géant comme Netflix, Dropbox ou Google Photos, pour ne citer qu’eux.

Source : Shadow et Le Figaro

Crédit Photo : Shadow

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.