Attaque DDOS d’envergure, de nombreux sites ont été hors ligne


Les Etats-Unis ont été la cible d’une grande attaque DDOS, celle-ci a mis à mal l’infrastructure de Dyn gérant les DNS. De nombreuses entreprises utilisent leurs services et ont du coup été touché par la panne du prestataire. Néanmoins, tout est rentré dans l’ordre depuis et les autorités cherchent désormais les responsables de l’attaque.

De nombreux services et sites internet mis hors ligne suite à l’attaque DDOS d’envergure

L’attaque qui a eu lieu contre les infrastructures de Dyn est similaire à celle que nous avions relaté au sujet d’OVH. Puisque, comme l’hébergeur, l’origine provient de nombreux objets connectés. Comme l’indique Dyn, l’attaque a durée une bonne demi-journée et a mis à mal de nombreux sites internet comme Ebay, Netflix, Reddit, Aibnb ou encore des médias comme CNN et le New York Times. Ces derniers ont subit par effet ricochet les mésaventures de Dyn. Ainsi, de nombreux utilisateurs de ces sites n’ont pas pu s’y connecter. Bien que l’origine de l’attaque soit identifiée, pour le moment les auteurs eux sont toujours inconnus. Nous avions déjà évoqué ces dernières semaines les craintes de nombreux acteurs de la cybersécurité concernant des attaques contre des infrastructures du Web.

Comment cela a-t-il été rendu possible ?

Dorénavant, ces craintes semblent se traduire par des actes. Comme l’évoque TheVerge, cette redoutable attaque qui provient d’objets connectés est en fait lancée grâce à un logiciel dont le code source a été rendu public. Répondant au nom de Mirai, ce dernier semble avoir été utilisé lors de l’attaque contre Dyn. Son principe de fonctionnement est de rechercher tous les objets connectés qui présentent des failles de sécurité. Comme par exemple, des mots de passe trop faciles voir même absents. Ainsi, Mirai permet d’utiliser ses derniers afin de lancer une attaque par déni de service. On recense actuellement plus de 300.000 objets connectés pouvant être utilisé à ces fins.

Bien que depuis les services de Dyn soient à nouveau opérationnels, nous sommes en droit de nous demander quelle sera leurs prochaines cibles. Les autorités américaines sont en train de lancer une investigation pour en connaître les auteurs.

Source : TheVerge

Crédit photo : Wikipédia

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.