Asus Tinker Board : un nano PC qui chasse sur les terres du Raspberry Pi 3 1


Asus décide de venir titiller le nano PC Raspberry Pi 3 en dévoilant la Tinker Board. La fiche technique de l’engin est supérieure, en revanche le tarif suit également cette même tendance. Est-ce que cela pourrait être une bonne alternative pour les utilisateurs de ce type de solution ?

Asus Tinker Board : pour qui ?

Le célèbre fabricant de produits high-tech se lance dans la fabrication d’un nano PC qui n’est pas sans rappeler le leader du secteur, le Raspberry Pi 3. Le produit se destine à la sphère haut de gamme puisque ses caractéristiques et son prix sont au-dessus de son concurrent. Le produit sera disponible aux alentours de 60 euros. Pour le moment, il est question de pré-commandes au Royaume-Uni. Nul doute que les autres marchés européens se verront également servi tôt ou tard.

Ce type de solution trouve sa place auprès d’une communauté de bidouilleurs. Ces derniers trouvent là en général un excellent moyen de gérer un petit serveur à domicile (Plex, domotique,…). ou alors de servir comme base pour l’émulation de jeux, retro-gaming. Il est également possible de s’en servir comme mediacenter (Kodi) ou d’installer Android TV. Les limites semblent infinis, c’est de toute façon sur la même base qu’un PC.

La fiche technique du Asus Tinker Board

Rentrons directement dans le vif du sujet. Le nano PC s’articule autour d’un CPU ARM Cortex A17 quad core cadencé à 1.8 Ghz épaulé par 2 Go de RAM dual channel LPDDR3. La connectivité est composée d’un port Gigabit, du Bluetooth 4.0 EDR et le Wi-Fi est présent avec le support des normes b/g/n. Du côté de la connectique, on retrouve 4 ports USB 2.0, un jack 3.5, un port CSI pour caméra, 1 HDMI 2.0 (4K), 1 port microSD UHS-1.

 

Asus dispose là d’un challenger sérieux pour le Raspberry Pi 3. Toutefois, avec un tarif moins attractif et une communauté qui pour le moment est inexistante. Il faudra encore patienter un peu avant de se faire une opinion sur ce tout nouvel appareil. Le Tinker Board devra faire ses preuves. En attendant, j’avais également évoqué le cas du Orange Pi qui joue dans la même catégorie que le Tinker Board.

Source : CPCFarnell

Crédit photo : CPCFarnell

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.